Cyclisme

Les lauriers de la 81e édition de la Flèche Wallonne (WorldTour), disputée mercredi entre Binche et le Mur de Huy, sont revenus au grand favori Alejandro Valverde (Movistar). 

L'Espagnol a écrit, mercredi à Huy, une nouvelle page d'histoire de la Flèche Wallonne où il s'est imposé pour la 5e fois, la 4e de rang.

Alejandro Valverde a été fidèle au rendez-vous. Fort d'un début de saison plus que réussi, ponctué, déjà, par 10 succès dont au récent Tour du Pays Basque, aux Tours de Catalogne, d'Andalousie (Ruta del Sol) et de Murcie, Valverde n'a laissé à personne les honneurs de dominer, une fois de plus, la pente ardue du Mur de Huy (9,6 %), au terme des 200,5 kilomètres de course.

Toutes les attaques, dont la toute dernière, du Luxembourgeois Bob Jungels, ont été vaines puisque les principaux favoris, idéalement emmenés par leurs équipes dans l'ultime ascension du Mur de Huy, ont trusté les places d'honneur.

Un trio composé de Yohan Bagot (Cofidis) Nils Politt (Katusha) et Olivier Pardini (WB Veranclassic-Aqua Protect) a faussé compagnie au peloton après 10 kilomètres de course. Les trois fuyards ont été rejoints par Fabien Doubey (Wanty-Gobert), Romain Guillemois (Direct Energie) et Daniel Pearson (Aqua Blue). L'avantage des six coureurs a culminé à près de 6 minutes avant l'entrée dans la partie la plus accidentée du parcours avec les 9 côtes répertoriées.

Le sextet de tête a abordé la première des trois ascensions du Mur du Huy (km 143,5) avec 1:30 d'avance sur le peloton. Bagot, Pardini et Guillemois ont été les trois derniers à tenir tête au retour du peloton emmené, notamment, par l'équipe Movistar de Valverde. Le dernier survivant de l'échappée, Olivier Pardini, a été revu à 35 kilomètres du but, au sommet de la côte de Cherave, 5e difficulté du jour.

L'Italien Alessantro De Marchi (BMC) s'est à son tour extrait du peloton pour passer avec 20 secondes d'avance au 2e passage du Mur de Huy, avant d'être rejoint et surpassé par le Luxembourgeois Bob Jungels (QuickStep Floors). Ce dernier, qui a porté son écart à 30 secondes à 5 kilomètres de l'arrivée, dans la descente vers Huy, n'a pu résister au retour du peloton conduit, au pied du Mur de Huy, par les équipes Sky et Movistar. Alejandro Valverde a placé son accélération aux 300 mètres pour signer, à bientôt 37 ans (25 avril), son 4e succès de rang, son 5e au total, à la Flèche Wallonne après ceux de 2006, 2014, 2015 et 2016.

Valverde a devancé l'Irlandais Daniel Martin (Quick Step Floors), 3e en 2016, et le Belge Dylan Teuns (BMC).


Theuns: "Heureux de ma 3e place mais j'ai encore besoin de temps pour grandir"

Le Belge Dylan Teuns (BMC) a signé une très belle 3e place mercredi à la 81e Flèche Wallonne, le meilleur résultat belge depuis la 3e place de Philippe Gilbert en 2012.

"Je me suis placé en 5e ou 6e position dans les derniers virages du Mur de Huy", a expliqué le coureur belge de 25 ans. "Je me souvenais de l'édition de 2011 et de l'endroit où Philippe Gilbert avait démarré, ce que j'ai essayé de faire. J'ai suivi Valverde pendant 5 mètres mais j'ai vite perdu un vélo sur l'Espagnol qui allait trop vite pour moi. Daniel Martin m'a passé in extremis sur le fil en revenant très vite de l'arrière. Je suis quand même très heureux de cette 3e place pour ma 3e participation à la Flèche Wallonne. Je n'ai que 25 ans et Valverde en a 37, j'ai donc encore du temps pour progresser et gagner la Flèche Wallonne. J'étais co-leader de mon équipe avec Samuel Sanchez. J'ai pris ma chance et j'ai assumé ce statut au maximum mais je pense que j'ai encore besoin de temps pour grandir et devenir leader unique".