Cyclisme Le puncheur wallon va continuer à un niveau inférieur, pour le plaisir.

Il a longtemps été un des meilleurs coureurs wallons, remportant notamment le Grand Prix Pino Cerami ou le prologue du Tour du Portugal, ou en obtenant de nombreuses places d’honneur (troisième du Tour de Belgique derrière Greg Van Avermaet et Tiesj Benoot ou quatrième du Championnat de Belgique).

Mais Gaëtan Bille ne sera plus pro l’an prochain. Depuis deux ans, le puncheur vit des saisons difficiles, avec une accumulation de chutes ou d’ennuis. À l’image de la saison 2016, quand il a été logiquement très marqué par le décès de son ami Antoine Demoitié, mais aussi de celle de 2017, chez Verandas Willems, nouvelle structure dans laquelle il n’a pas pu s’épanouir.

"J’ai décidé de passer à autre chose, mais sans abandonner le vélo totalement, commente-t-il. À partir du mois d’octobre, je vais travailler chez Concept Performance, pour tout ce qui concerne les tests à l’effort, les entraînements en altitude. Ce sera mon boulot, que je vais combiner avec du vélo. Mais la priorité ira à mon travail. Le cyclisme, pour moi, ce sera pour le plaisir. Ce ne sera plus au plus haut niveau, qui demande trop de temps par rapport à un travail. Mais je continuerai probablement toujours en compétition. Je n’ai que 29 ans, je peux encore me faire plaisir en course. Je cherche d’ailleurs actuellement une équipe continentale qui peut m’offrir un bon programme."

Avec des épreuves UCI de classe 2 et quelques courses de niveau 1. Soit comme en 2014 et 2015, deux années lors desquelles il avait cumulé les victoires en classe 2. Fera-t-il ses adieux lors de la Famenne Ardenne Classic, une nouvelle épreuve qui aura lieu le 11 octobre dans la Province du Luxembourg, d’où il est originaire ? "J’y serai, mais pas sur le vélo… je serai consultant télé", termine-t-il.