Cyclisme

Après le Circuit Het Nieuwsblad et l'E3 Harelbeke, la troisième course WorldTour en Belgique de la saison aura lieu dimanche: Gand-Wevelgem, dont on célèbre cette année la 80e édition. 

Le départ sera une nouvelle fois donné sur la Grand Place de Deinze. La ligne d'arrivée est, comme c'est la tradition, placée sur la Vanackerestraat de Wevelgem. 251,1 kilomètres attendent les coureurs, avec 11 côtes et plusieurs 'plugstreets'.

Hormis un passage par Torhout après 37 kilomètres, le parcours est inchangé. Dans le final, le peloton passera pas De Moeren, empruntera des 'plugstreets' et devra notamment grimper deux fois le Kemmelberg. "Le parcours est assez sélectif. C'est aux coureurs de le rendre passionnant", a résumé le directeur de course Frank Hoste, lui-même lauréat de l'épreuve en 1982.

"Nous avons conservé les trois zones de 'plugstreets', un hommage de l'organisation aux nombreuses victimes de la Première guerre mondiale. Ces passages proposent des images belles et uniques. Les 'plugstreets ont été remaniés. Ils sont parfaits. L'approche de ces zones provoquera de l'animation dans le groupe car tout le monde veut être bien placé", a ajouté Hoste.

Le directeur de la course a cinq candidats à la victoire en tête. "Je pense en premier lieu à Philippe Gilbert. Un renard rusé, mais que nous n'avons pas encore vraiment vu cette saison. Je note aussi très fort Oliver Naesen. Le champion de Belgique a été une révélation l'an passé. Il doit confirmer cette année. Puis il y a deux grands, Greg Van Avermaet et Peter Sagan. Tous deux devraient bien rouler, mais en ce qui concerne les résultats, j'ai un autre opinion. La course devrait être rapide pour eux, mais je dis cela avant l'E3 Harelbeke (disputé vendredi, ndlr). Enfin, il y a Sep Vanmarcke. Ne sous-estimez pas ce gars. Il a déjà montré de belles choses et si je dois nommer un possible vainqueur de ce 80e Gand-Wevelgem, c'est Sep Vanmarcke", a conclu Hoste.

En 2017, Van Avermaet avait devancé Jens Keukeleire et Peter Sagan.

L'épreuve féminine en est à sa septième édition

L'épreuve féminine de Gand-Wevelgem se dispute également dimanche. Le départ sera donné sur la Grand Place de Ypres et l'arrivée sera jugée sur la Vanackerestraat à Wevelgem après 142,6 kilomètres.

Comme pour l'épreuve masculine, trois zones de Plugstreets sont au programme.

L'an passé, la Finlandaise Lotta Lepistö s'était imposée devant Jolien D'hoore et l'Américaine Coryn Rivera. Victorieuse jeudi des Trous Jours de La Panne, D'hoore figure parmi les favorites.

"La forme est bonne et j'ai un bon feeling", a résumé la championne de Belgique. "Tu ne reçois jamais une victoire sur commande, tu dois aussi avoir un peu de chance. Pour la première fois nous aborderons les 'plugstreets'. Je n'ai pas reconnu le parcours. C'est une période intense, et le repos est essentiel. J'estime que mes chances sont hautes. L'an passé, j'ai terminé deuxième et cette année je peux compter sur une équipe solide.