Cyclisme

Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) a remporté la 9e étape du Tour d'Itatlie disputée sur 152km entre Montenero di Bisaccia et le sommet du Blockhaus, dimanche, prenant le maillot rose de leader au classement général.

Nairo Quintana a pris le pouvoir au Giro en attaquant à moins de 5 kilomètres du sommet du Blockhaus, une montée de 13,6 km à 8,4 % de moyenne. Parmi les hommes forts dans l'ascension finale, le Français Thibaut Pinot (FDJ) a pris la 2e place à 24 secondes, le Néerlandais Tom Dumoulin (Sunweb), 3e à 24 secondes aussi, complète le podium du jour. Un autre Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo) est 4e à 41 secondes. L'Italien Vincenzo Nibali (Barhain Merida) a terminé 5e à 1 minute.

Iljo Keisse avait fait partie des dix échappés du jour dans une étape de semi-montagne. Le groupe a été repris au pied du Blockhaus, juge de cette 9e étape et fatale au Luxembourgeois Bob Jungels (Quick-Step Floors) qui perd son maillot rose de leader.

L'étape a été marquée aussi par une chute collective à 14 km de l'arrivée provoquée par une moto que le peloton dépassait. Au sol notamment, plusieurs coureurs Sky dont Geraint Thomas, alors deuxième au général et qui perd 5 minutes à l'arrivée, et l'Espagnol Mikel Landa. Adam Yates (Orica-Scott) faisait aussi partie des victimes du jour.

La moto, à l'arrêt sur le côté gauche de la route, a été heurtée par un premier coureur (le Néerlandais Wilco Kelderman, contraint à l'abandon) qui a entraîné dans sa chute une quinzaine d'autres concurrents.

Au classement général, Nairo Quintana compte 28 secondes d'avance sur Pinot, 30 sur Dumoulin, 51 sur Mollema et 1:10 sur Nibali.

Lundi sera une journée de repos pour les coureurs du Giro. Mardi, la 10e étape propose un contre-la-montre individuel de 39,8 km entre Foligno et Montefalco.