Cyclisme

L'Espagnol Gorka Izagirre, un coéquipier du Colombien Nairo Quintana (Movistar), a remporté la 8e étape du Tour d'Italie cycliste, samedi, à Peschici, sur le promontoire du Gargano (sud-est).

Le Luxembourgeois Bob Jungels (Quick-Step) a gardé le maillot rose de leader à la veille de l'arrivée en altitude au Blockhaus, au-dessus de Chieti.

Gorka Izagirre a distancé ses trois derniers compagnons d'échappée dans le dernier kilomètre, une rampe menant à l'arrivée au-dessus de l'Adriatique.

Le Basque a devancé de quelques secondes l'Italien Giovanni Visconti puis l'Espagnol Luis Leon Sanchez.

Les favoris ont franchi la ligne avec une douzaine de secondes de retard, le Français Thibaut Pinot (6e) et l'Italien Vincenzo Nibali (7e) étant roue dans roue.

Lancée sur des bases très élevées (54,6 km dans la première heure), la course a été animée par de nombreux mouvements dans une échappée qui a réuni finalement 15 coureurs.

L'Italien Valerio Conti, maillot rose virtuel, a relancé à plusieurs reprises mais l'écart a fondu dans le final. Conti, de surcroît, a chuté dans un virage peu après la flamme rouge du dernier kilomètre.

Gorka Izagirre, frère aîné de Ion qui a gagné une étape du Tour 2016, est âgé de 29 ans. Quatrième du dernier Paris-Nice, il a enlevé pour la première fois de sa carrière une étape d'un grand tour.

La 9e étape, longue de 149 kilomètres, rejoint dimanche le Blockhaus dans le massif de la Maiella. Le parcours se conclut par l'ascension de 13,6 kilomètres (à 8,4 % de pente) jusqu'à l'altitude de 1665 mètres.