Johan Bruyneel: “Andy me motive”

Envoyé spécial au Luxembourg Quentin Finné Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

Le manager belge le répète : le Tour sera l’unique objectif du Luxembourgeois

BERELDANGE D’un regard presque paternel, Johan Bruyneel suit avec la plus grande attention la présentation de l’équipe continentale Léopard-Trek. Créée autour de la jeune pépite luxembourgeoise Bob Jungels (19 ans, champion du monde junior chrono en 2010), cette formation est appelée à devenir le vivier de talents de la structure RadioShack.

“Le cyclisme est l’un des rares sports où les équipes se déchargent de la formation”, analyse le manager belge. “En football, par exemple, l’école des jeunes du Barça est une institution. Cette continentale instaure une structure pyramidale qui nous permettra de chapeauter l’éclosion physique et mentale de nos jeunes.”

Mais l’épanouissement au- quel Johan Bruyneel s’attelle le plus, c’est celui d’Andy Schleck que le Belge veut voir sur la plus haute marche du podium en juillet à Paris. “J’ai longuement parlé avec Andy après le verdict de l’affaire Contador, et il ne se considère pas comme le véritable vainqueur du Tour 2010. L’absence de l’Espagnol au départ de la prochaine Grande Boucle ne modifie en rien nos plans, même si la course sera sans doute encore plus difficile à contrôler. J’ai entendu qu’Evans considérait que le Tour serait plus difficile à remporter sans Alberto au départ. Si ce dernier est à 100 %, je vous assure que c’est une idée erronée.”

Lorsqu’il évoque la perspective de juillet, le regard du nonuple vainqueur de la Grande Boucle (comme manager) s’allume. “Travailler avec un coureur de la qualité d’Andy me motive. Il me booste littéralement. Même si, sans sa chute, je reste persuadé que Klöden pouvait prétendre à un podium en 2011, je ne disposais pas d’un tel leader l’année dernière.”

En juillettiste convaincu, Bruyneel veut ériger le Tour en unique priorité du Luxembourgeois. “Les classiques ? Nous espérons évidemment qu’Andy y soit au mieux, mais le seul véritable objectif de sa saison, c’est le Tour. Et même si j’ai pu lire que certains voyaient déjà Frank comme leader sur le Giro, ce sera le cas pour l’aîné des frangins aussi. Andy est actuellement dans les délais. Après Paris-Nice, il courra le Critérium International. Nous tirerons un premier bilan après cette épreuve.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner