Cyclisme

L'équipe Mitsubishi a reçu une condition


L'Union cycliste internationale (UCI) a accordé une invitation pour les épreuves ProTour à l'équipe Mitsubishi a condition que cette dernière n'aligne pas Frank Vandenbroucke lors de ces courses, a fait savoir l'équipe belgo-estonienne samedi.

"L'équipe est satisfaite de la décision logique de l'UCI (de lui accorder une invitation pour les épreuves ProTour, ndlr) mais déplore le comportement de l'UCI envers Frank Vandenbroucke", a déclaré samedi à Gand (nord) le directeur sportif Jef Braeckevelt en marge du Het Volk, course d'ouverture de la saison en Belgique.

Selon Mitsubishi, l'UCI n'apprécie pas la présence dans ses rangs de "VDB" en raison de sa suspension pour dopage en 2002 et parce que le coureur belge avait roulé sous une fausse licence et un faux nom en Italie il y a deux ans. "C'est une explication qui laisse perplexe", déclarait samedi un responsable de Mitsubishi.
Vandenbroucke, grippé, ne participait pas samedi au Volk mais, selon son équipe, il sera dimanche au départ de Kuurne-Bruxelles-Kuurne.

L'enfant terrible du cyclisme belge, ancien vainqueur de Liège-Bastogne-Liège aujourd'hui âgé de 33 ans, est l'un des leaders de Mitsubishi avec ses compatriotes Geert Verheyen et Geert Omloop, le Néerlandais Stefan Van Dijk ou l'Estonien Janek Tombak.

Dotée d'un budget de 2,5 millions d'euros, l'équipe Mitsubishi, principalement composée de coureurs belges, évolue sous licence estonienne dans la catégorie Pro Continentale européenne.