Cyclisme

Le Néerlandais Robert Gesink a remporté samedi la quatrième étape du Tour de Belgique

AYWAILLE Le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank) a remporté samedi la quatrième étape du Tour de Belgique (2.1), disputée sur 199,7 km entre Herzele et Aywaille. Après avoir roulé les neuf derniers kilomètres seul en tête, il a devancé nos compatriotes Leif Hoste et Bert De Waele de 12 secondes. Le Russe Vladimir Gusev (Discovery Channel), vainqueur vendredi du contre-la-montre, reste leader au classement général.

L'étape reine du Tour de Belgique a été fort animée, avec de nombreuses attaques dès le départ. Après 75 km, à proximité de Vieux-Heverlee, un groupe de onze coureurs a faussé compagnie au peloton. Il était composé de Wim Vansevenant, Gert Steegmans, Gianni Meersman, Tom Stubbe, Nico Sijmens, Michael Polazzi, du Français Sebastien Minard, du Néerlandais Kai Reus, du Britanique Jeremy Hunt, de l'Estonien Janek Tombak et de l'Allemand Jorg Jaksche. Les onze échappés ont attaqué le Mur de Huy, première difficulté de la journée après 135 kilomètres, avec une avance de quatre minutes sur le peloton.
A 56 kilomètres de l'arrivée, Tom Stubbe et Kai Reus se sont isolés en tête, rejoints par Gert Steegmans et Jork Jaksche 21 kilomètres plus loin. Le peloton, distancé de deux minutes, est rapidement revenu sur Stubbe, lâché du groupe de tête, puis a rattrapé les derniers échappés avant d'aborder la Côte de Fraiture. Durant l'ascension, Nick Nuyens, Pieter Mertens, le Néerlandais Robert Gesink et l'Italien Ruggero Marzoli sont passés à l'attaque et ont basculé au sommet avec dix secondes d'avance sur un peloton éclaté.

Après un nouveau regroupement, ce fut au tour des Néerlandais Rick Flens, 3-ème au général à 34 secondes de Gusev, et Matthe Pronk de tenter leur chance à 22 kilomètres de l'arrivée, mais ils ont été repris 9 kilomètres plus loin.
Dès le début de l'ascension de la Côte de la Redoute, Sébastien Rosseler, 2-ème au général, fut distancé par l'avant du peloton. Gesink tenta à nouveau sa chance et creusa le trou, suivi par Jelle Vanendert et un groupe avec notamment Leif Hoste et Vladimir Gusev puis Tjallingii. Gesink, nanti d'une vingtaine de secondes d'avance, résista au retour des poursuivant et remporta le premier succès de sa jeune carrière professionnelle.
Dimanche, la 5-ème et dernière étape du Tour de Belgique emmènera les coureurs d'Aywaille à Putte pendant 184,8 kilomètres.