La belle et folle Semaine de Gilbert

Eric de Falleur Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

Deux étapes et le classement final, le Liégeois n'oubliera pas son séjour aux Baléares

PALMANOVA Sans peine de se tromper, on peut déjà affirmer que Philippe Gilbert reviendra dans douze mois à Majorque. Le Liégeois, qui entame pourtant sa sixième saison chez les pros, découvrait en effet l'épreuve à étapes espagnole, faite, on l'a dit, de cinq courses... d'un jour avec un classement général reprenant les coureurs (une trentaine) à avoir fini les cinq manches.

Mais Gilbert, double vainqueur d'étape, dimanche à Palma, puis mercredi à Inca, a également enlevé la 17e édition de la Semaine de Majorque, au palmarès de laquelle il succède à Luis Leon Sanchez (lauréat 2007), David Bernabeu (2006), Alejandro Valverde (2005) et Antonio Colom (2004). Même sans être superstitieux, il n'y a aucune raison pour que le coureur de la Française des Jeux ne garde pas un excellent souvenir de son séjour à Palma. La saison n'a qu'un mois à peine et voilà déjà son troisième succès. Alors qu'il n'avait pu alimenter son compteur qu'une seule fois l'an dernier. La Semaine de Majorque, ce fut cinq manches et cinq sprints, dans lesquels il ne s'est jamais classé au-delà de la 4e place (1er, 4e, 3e, 1er à nouveau et encore 4e hier), preuve de sa forme.

"C'est vrai que je suis très bien, ma condition est super bonne, j'ai assez travaillé pour cela, pourtant, en venant ici, je ne pensais pas gagner ce Challenge mais bien continuer à peaufiner ma condition", disait-il hier en attendant l'avion qui devait le ramener en Belgique où il n'aura été présent que trois jours sur les quarante derniers, entre le camp d'entraînement de son équipe sur la Côte d'Azur, le périple australien du Tour Down Under, puis les huit jours passés à s'entraîner aux Baléares avant la Semaine de Majorque.

Rendez-vous au Haut Var

La journée d'hier a même failli livrer un nouveau succès du Wallon, repris à quelques hectomètres de la ligne après une nouvelle tentative à quatre kilomètres du but. Avant cela, Gilbert avait été attaqué par ses adversaires, notamment Antonio Colom, le coureur majorquin d'Astana.

"Je voulais prouver que tout ce qui nous arrive est injuste (NdlR : allusion à l'interdiction de son équipe de participer aux épreuves d'ASO dont le Tour) ", expliquait le coéquipier de Contador, que Gilbert en personne avait ramené à la raison dans la dernière des cinq difficultés du jour avant de passer lui-même en tête à son sommet. Philippe a d'ailleurs enlevé aussi le classement de la Montagne. Car, qu'on ne s'y trompe pas, la Semaine de Majorque est tout sauf une promenade de santé, trois des cinq étapes étaient d'ailleurs particulièrement escarpées. Pour preuve, ce commentaire de Valverde, 3e hier:

"L'étape avait été très difficile, il était plus facile aujourd'hui de se placer que les autres jours", disait le Murcian que Gilbert retrouvera le 24 février, à l'occasion de sa prochaine course, le difficile Tour du Haut Var que le Wallon a gagné il y a trois ans.



© La Dernière Heure 2008
Eric de Falleur

Facebook

Galerie photos du jour

Tweets des journalistes DH

Notre sélection d'annonces

NewsLetter

4,83€ Edition Web

Aller sur 4,83€ Edition Web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Les relations humaines sont privilégiées. Au travail, une bonne collaboration vous permet d’aller loin.

Taureau

Votre réflexion vous mène à des critiques constructives. Une analyse de vos objectifs s’impose.

Gémeaux

Vous remettez les bases de votre couple en question. C’est le moment de trouver un terrain d’entente.

Cancer

Vous devez prendre une décision, mais vous manquez d’enthousiasme pour franchir le pas.

Lion

Vous avez envie de vivre vos rêves ? Il est peut-être temps de vous en donner les moyens. Ne tardez pas !

Vierge

Vous avez un sentiment d’isolement, de rejet, qui n’est pas très objectif. Soyez vous-même, sans crainte d’être jugé.

Balance

Votre sensibilité aux injustices vous fait sortir de votre réserve. Vous portez un jugement sévère envers quelques personnes.

Scorpion

Vous êtes beaucoup trop émotif pour donner votre avis en toute objectivité. Mieux vaut rester en retrait.

Sagittaire

Vous ne vous sentez pas trop bien moralement. Vous avez besoin de prendre un peu de temps pour vous.

Capricorne

Toute votre énergie est monopolisée par un projet pour lequel vous avez déjà donné beaucoup de temps.

Verseau

Votre vie sentimentale n’échappe pas aux difficultés de communication qui vous parasitent depuis quelques jours.

Poissons

Vous mettez de l’ordre dans vos finances. Vous revoyez votre mode de vie. Vous devenez plus réaliste.