Cyclisme

La Néerlandaise Anna Van der Breggen (Boels-Dolmans) a remporté dimanche la 2e édition de la Liège-Bastogne-Liège féminine réussissant, comme l'an dernier, le doublé après sa victoire dans la Flèche Wallonne.

La championne olympique et leader du World Tour n'a laissé à personne le soin de prendre la main sur la finale de cette Doyenne longue de 136 km. Très active dans le dernier kilomètre, la Néerlandaise a devancé en haut de la Côte de Ans, l'Australienne Amanda Spratt (Mitchelton-Scott), avec qui elle s'était isolée en tête dans la finale, la coéquipière de Jolien D'hoore.

La Néerlandaise Annemiek van Vleuten, 3e, complète le podium en battant au sprint la Sud-Africaine Ashleigh Moolman (Pasio). Ellen van Dijk (Sunweb) a pris la 5e place.

Van der Breggen signe à Ans son 5e succès de la saison après ses victoires aux Strade Bianche, au Tour des Flandre, dans la première étape du Healthy Ageing Tour et, mercredi, à la Flèche Wallonne (pour la 4e fois de sa carrière).

Trois coureuses ont animé l'échappée du jour dès le départ à Bastogne, Louise Norman Hansen (Team Véloconcept Women), Rachel Neylan (Movistar Team Women) et Vita Heine (Hitec Products-Birk Sport). Un regroupement général s'est produit à 39 kilomètres de l'arrivée, juste avant la 2e difficulté du jour, la Côte de La Redoute au sommet de laquelle la Française Pauline Ferrand-Prévot a porté une attaque cinglante qui l'a propulsée à près d'une minute du peloton des autres favorites, dont Anna Van der Breggen. Ferrand-Prévot n'a pas résisté au retour de l'avant-garde du groupe de chasse dans la Côte de La Roche-aux-Faucons.

Anna Van der Breggen (Boels-Dolmans), Ashleigh Moolman-Pasio (Cervélo-Bigla Pro Cycling Team), Annemiek Van Vleuten (Mitchelton-Scott Women), Megan Guarnier (Boels-Dolmans), Amanda Spratt (Mitchelton-Scott Women) et Katarzyna Niewiadoma (Canyon-Sram Racing), ont porté l'estocade à 20 kilomètres de l'arrivée.

Spratt, 3e de l'Amstel Gold Race et 5e de la Flèche Wallonne, a ensuite pris l'initiative seule. L'Australienne de 30 ans a abordé la dernière difficulté répertoriée, la Côte de Saint-Nicolas, avec près d'une minute d'avance sur un groupe d'une dizaine de poursuivantes. Anna Van der Breggen a toutefois réussi à faire la jonction avec Spratt à 6 kilomètres du but. La Néerlandaise a fait l'essentiel du travail dans la côte de Ans pour s'isoler en tête et signer son 5e succès de la saison.

La course en images