Cyclisme

Le néo-pro wallon vit un rêve éveillé et veut éviter la pression

BATTICE Ces dernières saisons, plusieurs jeunes coureurs wallons ont eu la chance de pouvoir se lancer dans le grand bain du professionnalisme au sein du Crédit Agricole. Certains avec succès, comme Maxime Monfort, d'autres avec réussite comme Mathieu Criquielion ou Grégory Habeaux, qui, même s'ils n'avaient pas obtenu de prolongation de contrat au sein de la formation de Gérard Bulens, sont toujours pros, l'an prochain chez Mitsubishi-MKG. Jean-Paul Simon, lui, n'a pas eu cette chance et milite dans le rang des continentales non pros pour retrouver sa place parmi l'élite, tandis que Jean-Claude Lebeau hésite encore à continuer sa carrière.

Sébastien Delfosse poursuit cette lignée. Mais, signe des temps, il n'a pu obtenir qu'un contrat d'un an, comme le sponsor principal de l'équipe n'est pas encore certain de rester au-delà de la saison 2008.

"C'est comme cela et je suis déjà bien content d'avoir ce contrat", explique le vainqueur, cette année, de deux épreuves de la Top Compétition (Deinze-Ypres et la Flèche Ardennaise). "Je ne m'en fais pas. Je vais donner le meilleur de moi-même et on verra ce qui se passera en fin de saison. Je vis un rêve d'être pro et j'ai déjà la satisfaction d'avoir réussi mon pari, celui de pouvoir vivre du vélo. En 2008, j'ai donc tout à gagner, rien à perdre."

Sa soeur est sur ses traces

Il ne débarque pas en terrain inconnu, puisque ces deux dernières années, il portait le maillot du Pôle Continental Wallon et avait la possibilité de participer à des épreuves pros de classe 1. Un premier apprentissage amplifié par un stage remarqué au Crédit Agricole.

"Ce qui me permet de déjà connaître plusieurs courses pros", poursuit cet ancien vététiste renommé (il a été champion de Belgique marathon et remporté l'équivalent de la Top Compétition, version VTT), qui n'a commencé officiellement les compétitions qu'à 18 ans. "Je m'amusais bien en VTT mais dans cette discipline, il n'y a pas beaucoup de débouchés et j'ai tout misé sur la route".

Les pieds sur terre, le seul néo-pro wallon 2008 (puisque son coéquipier du PCW, Kevyn Ista, qui rejoint Agritubel, a déjà été pro en 2005, chez RAGT), veut poursuivre sur sa lancée, sans se mettre de pression démesurée. "Je veux saisir ma chan- ce, continuer à me mettre au service de l'équipe et à apprendre, en découvrant, pourquoi pas? des courses en montagne. Je suis ouvert à tout."

Bon grimpeur, Sébastien Delfosse sait qu'il peut compter sur ses capacités physiques mais aussi sur un mental d'acier. Une marque de famille, puisque sa soeur, Kathy, affiche également une volonté de combattante sur le vélo. À la fois en VTT, où elle cumule les titres de championne de Belgique marathon, et sur la route, où elle continue d'afficher, avec le maillot Lotto Ladies, une marge de progression intéressante.



© La Dernière Heure 2007