Le cycliste Alexandre Vinokourov candidat du pouvoir aux législatives

Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

"C'est un honneur pour moi de participer aux élections en tant que candidat au poste de député"

ASTANA Le cycliste Alexandre Vinokourov et Dariga Nazarbaïeva, la fille du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev, sont parmi les candidats aux législatives anticipées convoquées pour le 15 janvier, a annoncé vendredi le parti au pouvoir, Nour Otan.

Le vice-président du parti, Nourlan Nigmatoulline, a annoncé les noms des 127 candidats, parmi lesquels des célébrités kazakhes, en particulier Alexandre Vinokourov, 38 ans, vainqueur 2006 de la Vuelta avant d'être suspendu l'année suivante pour dopage (transfusion sanguine) sur le Tour de France.

Lorsque le nom du sportif a été annoncé, la salle du congrès du parti Nour Otan a applaudi à tout rompre, célébrant l'athlète.

M. Vinokourov a souligné qu'être candidat était "un honneur", ajoutant cependant qu'il ne renoncerait pas au sport avant les Jeux Olympiques de Londres en 2012 et que dès lors il n'entrera pas au Parlement en janvier.

"C'est un honneur pour moi de participer aux élections en tant que candidat au poste de député. Cette année, je veux la terminer sur la selle de vélo, et l'année prochaine peut-être participer aux Jeux Olympiques, me concentrer sur eux, et après aider le Kazakhstan comme je le peux", a-t-il déclaré.

Mais une particularité du système kazakh prévoit que les partis choisissent après le scrutin les noms de ses députés au Majilis (chambre basse) parmi la liste de candidats. Le parti peut aussi les changer en cours de législature, si bien que Vinokourov pourrait entrer au Parlement après les JO.

Soutien de longue date du président kazakh, au pouvoir depuis la période soviétique, "Vino" a notamment offert le vélo avec lequel il a gagné le tour d'Espagne au musée dédié à Noursoultan Nazarbaïev.

Alexandre Vinokourov, qui a repris sa carrière à l'issue de sa suspension pour dopage, est l'un des fondateurs de l'équipe cycliste Astana, du nom de la capitale du Kazakhstan.

L'autre nom très remarqué dans la liste des candidats de Nour Otan est celui de Dariga Nazarbaïeva, fille aînée du président, qui marque son retour en politique après plus de quatre ans de disgrâce.

Elle avait été écartée de la vie politique kazakhe, où elle occupait une place centrale -- certains estimant même qu'elle pourrait succéder un jour à son père -- après que son mari, Rakhat Aliev, a été contraint à l'exil et condamné par contumace pour meurtres et tentative de coup d'Etat à 40 ans de prison.

Dariga Nazarbaïeva avait aussi dû divorcer de son mari et a perdu le contrôle des entreprises et médias qu'elle dirigeait.

D'autres célébrités kazakhes ont trouvé leur place parmi les candidats au Majilis, en particulier les champions olympiques 2000, Olga Shishigina (100 mètres haies) suspendue pour dopage de 1996-1998, et le boxeur Yermakhan Ibraimov (poids super welters).

Le président kazakh a convoqué avec plus de six mois d'avance des législatives anticipées pour le 15 janvier, une décision dénoncée par l'opposition qui y voit une manoeuvre pour lui compliquer la tâche.

Le Kazakhstan est de facto dirigé par un parti unique, Nour Otan, qui contrôle la totalité des sièges du Parlement depuis les législatives d'août 2007.

Depuis la législation a changé et au moins deux partis devront siéger au Majilis à l'issue du scrutin de janvier, même si un seul dépasse la barre des 7% nécessaires pour être représenté.

© La Dernière Heure 2011

Publicité clickBoxBanner