Cyclisme

Le Kazakh Valentin Iglinskiy (Astana) a été suspendu 4 ans pour dopage à l'EPO par la fédération cycliste kazakhe.

Contrôlé positif à l'EPO le 11 août dernier lors de l'Eneco Tour, Valentin Iglinskiy a été suspendu 4 ans, jusqu'au 11 août 2018, par sa fédération, a-t-elle annoncé lundi dans un communiqué. Le 10 septembre, le frère cadet des Iglinskiy avait été licencié par son équipe Astana et suspendu provisoirement par l'UCI, l'Union cycliste internationale. Le coureur kazakh, qui ne compte aucune victoire majeure à son palmarès, a reconnu avoir eu recours aux produits dopants. La fédération cycliste kazakhe a décidé d'appliquer le principe de la tolérance zéro et a suspendu son coureur pour 4 ans. Son frère aîné Maksim avait remporté Liège-Bastogne-Liège en 2012.