Cyclisme
Chocolat Jacques- T-interim espère...

MEISE «La Flandre est au cyclisme ce que le cyclisme est à la Flandre.» Ces mots d'introduction du ministre-président flamand Yves Leterme lors de la présentation de la formation Chocolat Jacques - T-interim, ce mardi, à Meise, résument l'engagement qu'entend continuer à donner le gouvernement flamand à l'égard de l'un des sports les plus populaires de notre pays. Depuis 1994, date du début de la présence de la Communauté flamande au sein des pelotons par le biais de son équipe Vlaanderen 2002, la philosophie n'a pas changé gardant la formation comme ligne de conduite principale. Avec l'apport d'un sponsor principal comme le chocolatier Barry Callebaut qui, via son produit principal Chocolat Jacques, veut redynamiser son image de marque, l'équipe flandrienne dispose à présent d'une organisation et d'un encadrement dignes des meilleures équipes professionnelles, qui répond également aux normes exigées par l'UCI pour les équipes continentales. La direction sportive est renouvelée avec l'arrivée de Walter Planckaert qui viendra compléter l'ancien staff composé de Roger Swerts et de Jean-Pierre Heynderickx. De plus, Christophe Sercu, l'ancien manager Lotto, apportera toute sa compétence en tant que team manager. Sept néoprofessionnels complètent le noyau de seize coureurs de l'équipe 2004 qui disposaient toujours d'un contrat pour 2005. Seul Paul Van Hyfte manque à l'appel, ayant choisi de mettre un terme à sa carrière. Deux cyclo-crossmen, Arne Daelmans et Wesley Van Der Linden, les pistiers Iljo Keisse, Matthew Gilmore et Wouter Van Mechelen ainsi que Kenny Belaey, ancien champion du monde et multiple détenteur de la Coupe du Mon- de de trial, font toujours partie du groupe et démontrent bien la volonté de diversification des responsables du projet Vlaanderen. Fons Leroy, l'initiateur, espère surtout obtenir en fin de saison plus de considérations de la part des équipes belges du ProTour. «Nous avons connu en 2004 notre meilleure saison en terme de résultats. 16 victoires sur la route, sans compter la piste et le cross. Steven Caethoven s'est positionné comme n°2 belge des succès nationaux. Mais seuls deux coureurs, Jan Kuyckx et Wim Vanhuffel, ont trouvé place au sein d'une équipe du ProTour. C'est la raison de ma déception. Notre objectif est de former les jeunes afin qu'ils puissent s'intégrer par la suite dans les meilleures équipes mondiales. Encore faut-il qu'on leur laisse une chance!» constatait Fons Leroy. Le programme de Chocolat Jacques - T-interim est basé sur le calendrier continental.

© Les Sports 2005