Le Tour en Wallonie : peu de Wallons au départ !

Julien Gillebert Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

Outre Philippe Gilbert et Maxime Monfort, certains d’y être, Romain Zingle est le seul à encore espérer sa sélection

LIÈGE Dans une bonne semaine, le Tour de France effectuera à nouveau son grand départ de Wallonie. Mais il n’y aura pas beaucoup de Wallons sur la rampe de lancement du prologue liégeois ! Il y aura bien évidemment Philippe Gilbert chez BMC et Maxime Monfort chez RadioShack-Nissan-Trek. Ce sont, à ce jour, les deux seules certitudes.

Un seul autre coureur espère les accompagner dans la grand-messe cycliste du mois de juillet : Romain Zingle. Les cinq autres candidats potentiels (Olivier Kaisen, Gaëtan Bille et Jonas Van Genechten chez Lotto-Belisol, Edwig Cammaerts chez Cofidis et Sébastien Rosseler chez Garmin-Barracuda) ne devraient pas être de la partie.

Après avoir découvert et terminé la Grande Boucle l’an dernier, Romain Zingle ne veut pas rater le Tour de France à domicile. La sélection de Cofidis ne sera connue qu’après les championnats de ce week-end, mais Romain Zingle estime avoir ses chances. “Je fais partie des présélectionnés et je pense avoir marqué des points à la Route du Sud, où les jambes tournaient vraiment bien” , raconte le Chimacien. “Le premier jour, je suis sorti à 20 bornes de l’arrivée et je me fais reprendre à quatre kilomètres de la ligne. Samedi, j’ai été toute la journée en échappée, je passe notamment 3e au sommet du Tourmalet et je me fais reprendre au pied du Soulor, avec le train des Movistar qui était en marche pour Quintana. Et dimanche, je sors au kilomètre avant d’être repris à 400 m de la ligne... J’aurais voulu décrocher un résultat, mais j’ai quand même senti, notamment dans le Tourmalet, que je suis plus fort que l’an dernier.”

Chez Cofidis, Moncoutié, Dumoulin et Taaramae sont les trois certitudes. Rémy Di Gregorio devrait également être au Tour, tout comme l’Espagnol Maté.

“On est plusieurs à se battre pour les dernières places, mais je pense que je mérite la mienne” , poursuit Romain Zingle, encore offensif dans le final d’Hal-Ingooigem, mercredi. “Aux Quatre Jours de Dunkerque, j’étais dans la bonne échappée lors de la première étape, avec des costauds, et je sors dans le final avec Thomas Voeckler. Au Tour de Belgique, je n’étais pas mal dans l’étape des Ardennes. Et puis, cette année, comme le Tour de France sera lancé de Belgique, j’ai vraiment envie de le disputer à nouveau !”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner