Les Allemands prêts à jouer des coudes à la Vattenfall Cyclassics

J. Gil. Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

André Greipel veut s’imposer à domicile face aux Sagan ou Boonen

HAMBOURG Les Allemands disposent d’un solide contingent de sprinters. Et, sur leurs terres, pour la seule classique World Tour de leur pays (il y a une autre classique avec le Grand Prix de Francfort, qui est classée hors catégorie dans le circuit Europe Tour), les Teutons chercheront à le prouver.

Surtout que la classique de Hambourg, aujourd’hui appelée Vattenfall Cyclassics, se termine souvent par un sprint ou avec un groupe important qui se dispute la victoire. Les André Greipel, Marcel Kittel ou Gérald Ciolek sont donc prêts à jouer des coudes dans la dernière ligne droite pour succéder à Erik Zabel, le dernier coureur allemand à s’être imposé à Hambourg.

“Nous n’avons jamais eu un aussi solide plateau au départ” , se réjouit l’ancien coureur.

Si Mark Cavendish a fait l’impasse, le plateau sera relevé, avec, notamment, Peter Sagan en tête d’affiche, Edvald Boasson Hagen, le vainqueur sortant, sans oublier le champion de Belgique, Tom Boonen, et une solide représentation belge avec les Roelandts, Van Avermaet, Boeckmans ou Leukemans.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner