Cyclisme

Deuxième et troisième du Grand Prix de Wallonie, Van Avermaet et Leukemans sont prêts à se dévouer au Mondial

NAMUR Certes, le peloton du Grand Prix de Wallonie n’avait pas le niveau de celui du prochain Championnat du Monde, mais le plateau de l’épreuve chère à Yves Vanassche était néanmoins solide et plusieurs de ceux qui défendront les couleurs de la Belgique à Valkenburg, la semaine prochaine, y ont réalisé un bon test : Tom Boonen, mais aussi deux des lieutenants belges, Greg Van Avermaet et Björn Leukemans, qui s’y classent deuxième et troisième, derrière le Français Julien Simon.

J’ai été parmi les meilleurs à chacune de mes dernières courses” , sourit Greg Van Avermaet, 2e à Québec et 14e à Montréal également. “C’est bon signe pour le Mondial : la Belgique y sera très compétitive. Car nos leaders, Boonen et Gilbert, pour lesquels nous n’hésiteront pas à travailler, pourront compter sur nous, Björn et moi.

Leukemans confirme. “Je suis en bonne condition” , assure le coureur de Vacansoleil, qui avait été déçu par sa sixième place au GP de Montréal (”où un podium était dans mes cordes” ). “Mes ennuis, ceux de ma chute au Tour de Flandres, sont désormais bien derrière moi. J’attends beaucoup du Championnat du Monde. C’est un parcours qui me convient bien. Tous les coureurs rêvent du maillot de champion du monde. En fonction des circonstances de course, je pourrai peut-être saisir une opportunité. Mais ma première mission sera d’aider nos deux leaders désignés, Philippe Gilbert et Tom Boonen.”

Selon lui, qui est le mieux armé entre le Wallon et le Flamand pour décrocher l’arc-en-ciel ? “Sur un tracé aussi exigeant que celui de Valkenburg, je crois qu’il conviendra mieux à Phil qu’à Tom” , poursuit Björn Leukemans. “Il y faudra beaucoup d’explosivité et Gilbert en a. Je m’attends à une course d’élimination et c’est ce que nous devrons espérer, nous, les Belges. Nous aurons plus de chance si la course est dure. J’ai très envie de bien faire aux Pays-Bas. J’ai travaillé très dur ces derniers mois pour revenir et cela a payé .”

Ces deux lieutenants de luxe disputeront une dernière répétition avant le Mondial, ce dimanche, au Grand Prix d’Isbergues. “Je sens que je peux encore améliorer quelque peu ma condition et je pourrai obtenir les pour cents qui me manquent en travaillant dur en France” , termine Leukemans.



© La Dernière Heure 2012