Cyclisme Le champion olympique nous a reçu pour évoquer tous ses Mondiaux

Incontournable Greg Van Avermaet. Ce dimanche, le champion olympique sera le leader de l’équipe belge, avec Philippe Gilbert, pour le Championnat du Monde. Un rendez-vous que le Waeslandien n’a jamais manqué, lui qui s’apprête à disputer son onzième Mondial d’affilée. Son treizième, même, si on compte les deux auxquels il a pris part chez les espoirs.

"Une longue série en cours ! Et j’espère la continuer les prochaines saisons" , explique-t-il. "C’est beau de n’avoir jamais manqué un Mondial, qui est un des rendez-vous les plus importants de la saison. Mais j’ai l’avantage de pouvoir être bon sur de nombreux parcours, au contraire d’un Tom Boonen par exemple, qui devait faire l’impasse sur les tracés trop pentus pour lui. Et puis, j’ai jusqu’ici aussi la chance de ne jamais être malade ou de chuter à cette période, d’être encore toujours en condition en fin de saison."

Et en condition, Golden Greg l’est assez pour viser son premier maillot arc-en-ciel sur un tracé norvégien qui correspond à ses caractéristiques. Il rêve d’imiter Paolo Bettini, qu’il admirait chez les jeunes, et de combiner à son titre de champion olympique celui de champion du monde comme l’avait fait l’Italien après sa médaille d’or aux Jeux d’Athènes, en 2004, s’imposant aux Mondiaux de 2006 et 2007.

(...)