Cyclisme

Le Hennuyer est prié de recentrer ses priorités

BRUXELLES À l'avant-veille de la sortie de sa biographie Je ne suis pas Dieu (dans les librairies samedi), Frank Vandenbroucke fait déjà parler de lui. Un communiqué de l'équipe Mitsubishi-Jartazi annonçait en effet, hier soir, que le contrat liant le Hennuyer à la formation estonienne avait été rompu "à l'amiable". Avant que l'équipe ne corrige: le contrat n'est pas rompu mais "suspendu" jusqu'à ce que VDB puisse à nouveau se consacrer entièrement au cyclisme. "Les raisons de cette décision sont les récents événements familiaux que Frank a été tenu de traiter et son inactivité qui en a découlé" , précise le communiqué. Une rencontre entre le coureur, son manager Paul De Geyter et l'équipe avait eu lieu mercredi pour évoquer l'inactivité prolongée de VDB et ses problèmes d'ordre privé.

Frank Vandenbroucke avait été placé sur la liste des coureurs non-actifs, le 2 avril, après son implication récente dans une affaire de trafic de cocaïne, une implication que nie l'intéressé. Il était aussi retourné récemment en Italie car il avait reçu l'autorisation de revoir sa fille. Sera-ce, cette fois, la fin définitive de la saga VDB dans le peloton ?



© La Dernière Heure 2008