Cyclisme

Retour sur la journée vélo de ce vendredi.

Mondial : une forte équipe colombienne, une belle luxembourgeoise

La Colombie présentera une très forte formation au départ du championnat du Monde, le dimanche 30 septembre à Innsbruck. On le sait, le parcours arc-en-ciel est particulièrement difficile, taillé sur mesure pour les grimpeurs. Pas étonnant, dès lors, si les Colombiens feront certainement partie des favoris en Autriche. La fédération a désigné trois leaders, présents actuellement à la Vuelta, Nairo Quintana, Rigoberto Uran et Miguel Angel Lopez. Ont été sélectionnés pour les épauler : les cousins Henao, Sergio et Sebastian, Winner Anacona, Daniel Felipe Martinez et Rodrigo Contreras. Ces trois derniers seront respectivement les équipiers particuliers des leaders, dont ils partagent la même équipe pendant toute l'année, pour Anacona et Martinez, tandis que Contreras sera chez Astana en 2019.

La sélection luxembourgeoise est également connue. Bob Jungels (qui doublera avec le chrono) est un des six coureurs retenus, avec Laurent Didier, Jempy Drucker, Ben Gastauer, Alex Kirsch et Tom Wirtgen. A noter que ce dernier roulera le chrono chez les espoirs et la course en ligne chez les élites.

Quant à l'Irlande, elle alignera quatre coureurs, les cousins Nicolas Roche et Dan Martin, ainsi que Ryan Mullen et Conor Dunne. Roche et Mullen dispuetront aussi le contre-la-montre, le mercredi 26 septembre.

La déception de Michael Matthews

Michael Matthews est inconsolable. Le coureur de Sunweb, respectivement 2e, 4e et 3e des Mondiaux, ces trois dernières années, ne sera pas de la partie le 30 septembre. La fédération australienne l'a en effet prévenu qur'elle ne le retiendrait pas, même comme réserve, estimant le parcours au Tyrol trop dur pour le récent vainqueur d'étape du BinckBank Tour. «Je suis détruit », a confié Matthews à Cyclingnews. « J'avais très envie de porter le maillot national et d'aider mon ami Richie Porte, j'étais prêt à me mettre totalement à son service. »

Van der Hoorn proche de Jumbo

Si l'on en croit le quotidien De Telegraaf, Taco van der Hoorn, actuellement chez Roompot-Nederlandse Loterij, roulera la saison prochaine dans la formation néerlandaise du WorldTour Jumbo (actuellement Lotto Nl-Jumbo). van der Hoorn vient de remporter une étape du BinckBank Tour, à Anvers. L'an passé, il avait gagné la Coupe Sels.

Un jeune grimpeur colombien chez UAE Emirates

L'équipe UAE Emirates a annoncé la venue l'an prochain du jeune Cristian Camilo Munoz. Ce dernier, 22 ans, a signé un contrat de deux ans. Munoz est catalogué comme un grimpeur de talent, des qualités qu'il a démontrées chez les espoirs.

Encore des prolongations de contrat

Plusieurs coureurs ont prolongé leur contrat. Ainsi, l'Italien Oliviero Troia roulera-t-il les deux prochaines saisons encore pour UAE Emirates.

Le champion du Kazakhstan de contre-la-montre, Daniil Fominykh, a prolongé pour sa part d'une saison avec l'équipe Astana.

Stijn Steels a prolongé avec Sniper Cycling, la société de Nick Nuyens qui dirige cette saison Vérandas Willems-Crélan cette saison et devrait fusionner l'an prochain avec Roompot.

Enfin, le Canadien Guillaume Boivin (29 ans) portera encore un an au moins le maillot de la formation procontinentale Israel Cycling Academy.

Jolien D’hoore va-t-elle changer d'équipe ?

Le site Wielerflits annonce que Jolien D’hoore est toute proche de trouver un accord avec la formation néerlandaise Boels-Dolmans. La Gantoise, médaillée olympique de bronze à Rio, évolue cette saison dans la formation féminine Mitchelton-Scott.

D'hoore, multiple championne du monde, d'Europe et de Belgique, sur piste est sur route, devrait donc rejoindre, à 28 ans, la meilleure formation mondiale qui recense notamment dans ses rangs les Néerlandaises Anna van der Breggen (championne olympique) et Chantal Blaak (championne du Monde).