Cyclisme

Le Portugais Rui Costa est devenu champion du monde de cyclisme sur route, dimanche à Florence, après une course de plus de 7 heures rendue éprouvante par la pluie. Costa, premier coureur portugais à décrocher le maillot arc-en-ciel, a battu au sprint l'Espagnol Joaquim Rodriguez au terme des 272 kilomètres. Un autre Espagnol, Alejandro Valverde, a pris la troisième place à une quinzaine de secondes, devant l'Italien Vincenzo Nibali.

Philippe Gilbert, le champion sortant, s'est classé 9e, au sein d'un petit groupe de poursuite. La course a donné lieu à de nombreuses chutes et abandons (Froome, Evans, S. Sanchez) bien avant les deux dernières heures.

Très offensifs, les Italiens ont cherché à provoquer la sélection loin de l'arrivée. Mais Giovanni Visconti, parti à l'avant à une soixantaine de kilomètres du final, n'a pu creuser un écart suffisant après avoir rejoint le Polonais Bartosz Huzarski, rescapé d'une échappée matinale lancée dès le 14e kilomètre.

Dans le dernier tour, Nibali a forcé l'allure dans la montée de Fiesole. Mais le vainqueur du dernier Giro a été distancé par Rodriguez dans la descente avant de réussir à reprendre l'Espagnol à 4 kilomètres en emmenant avec lui Valverde et Costa.

Rodriguez est parvenu à se dégager aux 3 kilomètres mais il a vu revenir sur lui Costa après la flamme rouge et s'est incliné logiquement au sprint.

Le Portugais de 26 ans, vainqueur de deux étapes du dernier Tour de France, quittera l'équipe Movistar pour Lampre en fin de saison.