Monfort : “Unifier les deux blocs”

Quentin Finné Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

Les coureurs de la future équipe RadioShack-Nissan-Trek sont en stage depuis mardi

FRANCORCHAMPS La saison 2011 tout juste bouclée, 2012 est déjà lancée ! Depuis mardi et jusqu’à ce soir, les coureurs de la nouvelle armada RadioShack-Nissan-Trek (issue de la fusion des équipes Léopard-Trek et RadioShack) sont réunis à Francorchamps pour un premier stage d’avant-saison.

Maxime Monfort et 25 de ses futurs équipiers ont en effet pris leurs quartiers à l’hôtel de la Source, au bord du circuit, un établissement où la formation Léopard-Trek avait ses habitudes l’année dernière lors de la campagne des classiques.

Une première prise de contact au cours de laquelle le Nadrinois a pu faire plus ample connaissance avec tous les membres de cette nouvelle structure.

“Il m’avait déjà été donné de côtoyer Johan Bruyneel, mon nouveau manager, à l’une ou l’autre reprise”, détaille celui qui avait terminé la dernière Vuelta à une excellente 6e place. “Mais il est vrai qu’une relation de travail installe des rapports différents. On m’avait dépeint notre compatriote comme très ferme et autoritaire dans son management, mais je dois dire que l’ambiance est jusqu’ici plutôt cool et décontractée sur ce premier stage. Entre coureurs, les choses sont un peu différentes. Depuis l’officialisation de la fusion des deux équipes, nous nous étions quelque peu rapprochés sur les dernières courses de la saison si bien que je connaissais pratiquement la totalité de mes nouveaux partenaires. L’un des buts de ce premier rassemblement est de déjà unifier les deux blocs au travers de différentes activités. Si nous n’avons, à aucun moment, enfourché notre vélo, nous avons, par contre, effectué une grande et longue marche en forêt.”

Si les programmes de courses n’ont pas encore été définitivement arrêtés lors de ce rassemblement, le menu de Monfort devrait être très sensiblement semblable à celui de 2011.

“Il m’avait en effet très bien convenu”, poursuit Maxime. “J’aimerais ainsi effectuer ma reprise lors du Challenge de Majorque avant de participer à Paris-Nice puis au Critérium International, au Tour du Pays basque et aux classiques ardennaises.”

Le grand objectif de la saison du Luxembourgeois restera toutefois le Tour de France et son Grand Départ à Liège. Car en dépit des arrivées de coureurs de la trempe de Klöden, Horner, Popovych ou Zubeldia, celui que tout le monde appele déjà Max semble plutôt optimiste quant à sa participation à la Grande Boucle .

“Avec un noyau comme celui-là, les places seront évidemment très chères”, conclut le papa de la petite Lou. “Mais si je suis à mon niveau, je devrais être au départ de la Grande Boucle. Il faudra toutefois prester durant la première partie de la saison pour décrocher son ticket en vue du grand rendez-vous de juillet.”



© La Dernière Heure 2011
Publicité clickBoxBanner