Moser se fait un prénom

Julien Gillebert Publié le - Mis à jour le

Cyclisme

Bon sang ne peut mentir : le neveu de Francesco a gagné la classique

FRANCFORT Débarqué chez les pros avec une belle réputation conquise dans les rangs des jeunes (il a notamment brillé l’an dernier sur le Baby Giro , sur lequel il a remporté deux étapes), Moreno Moser n’a pas tardé à confirmer. Dès sa seconde course, cette saison, sa première au sein de l’élite du cyclisme, le neveu de Francesco s’imposait en force au toujours très prisé Trophée Laigueglia !

Hier, l’Italien de la Liguigas a remis cela, dans une autre belle semi-classique, celle de Francfort. Echappé avec son coéquipier Nerz ainsi qu’avec le Russe Firsanov et avec le revenant Tony Martin, qui ne s’est pas loupé pour sa reprise (le coureur allemand d’Omega Pharma-Quick Step était logiquement très encouragé à domicile), il a flingué ce quatuor à la flamme rouge pour s’imposer en solitaire.

“Je n’ai pas encore gagné beaucoup dans ma carrière, mais celle-ci est pour l’instant la plus belle” , jubilait ce coureur de 21 ans, dont on n’a pas fini de parler.

Cette épreuve était aussi marquée par la première compétition de Jérôme Gilbert, le petit frère de Philippe. “Il n’a pas eu de chance car il est tombé dans la première descente” , commente Jean-François Bourlart, manager de l’équipe Accent-Jobs Verandas Willems.

“Mais il est reparti et a réintégré le peloton, où il a tenu 170 kilomètres. Ce qui est bien et montre qu’il est déjà dans le rythme, car ce n’est pas un cadeau de débuter sur une course aussi dure. Cela ira mieux avec les autres compétitions.”

Il sera aligné vendredi aux Quatre Jours de Dunkerque.



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner