Cyclisme

Avant Loenhout, il désamorce la bombe qu'il a involontairement lancée

cyclo-cross

BRUXELLES Il a remué dans tous les sens le monde du cyclo-cross, Niels Albert ! On sait que le grand espoir des labourés ne tourne pas toujours sept fois sa langue dans sa bouche avant de s'exprimer.

Récemment, il avait déclaré qu'il n'était pas possible de gagner le Tour de France sans prendre des produits interdits. Et lors d'une interview diffusée sur la chaîne privée VT 4 (qui retransmet les épreuves du Super Prestige), le champion du monde espoirs en titre a déclaré qu'il préférait voir la victoire de son coéquipier Radomir Simunek au Mondial plutôt que celle d'un Belge !

Ce qui a eu l'effet d'une bombe dans le milieu, qui se souvient de l'édition 2001 de l'épreuve au maillot irisé, avec un Nys sacrifiant les chances belges, et celles de De Clerq, au profit de son coéquipier de l'époque, le Néerlandais Groenendaal, qui évoluait à domicile.

"Je ne suis pas le mieux placé pour évoquer ce genre de situation, mais il sera impossible de battre Lars Boom, si les Belges ne courent pas ensemble" , a répondu Sven Nys. Mais Niels Albert est revenu sur ses propos.

Affirmant à nos confrères de Sporza que cette interview avait été réalisée il y a un mois, quand il était sur la touche suite à son accident (déchirure de la rate). Et qu'il compte bien batailler lui-même pour la victoire au Mondial. De quoi calmer tout le petit monde du cyclo-cross, qui se retrouve aujourd'hui à Loenhout, pour la 5e manche du Trophée GVA, dominé par Nys, victorieux hier à Middelkerke.



© La Dernière Heure 2008