Cyclisme L'équipe Lotto-Soudal a effectué ce mercredi un nouveau transfert. Elle s'est en effet adjoint les services de l'Allemand Roger Kluge pour les deux saisons à venir.

Ce dernier vient à la demande de Caleb Ewan. Le sprinter australien rejoindra la formation belge l'an prochain et il emmène avec lui son actuel équipier chez Mitchelton-Scott.  Un troisième coureur de la formation australienne, le Slovène Luka Mezgec pourrait les suivre pour recomposer au sein de la formation de Marc Sergeant un train pour le sprinter australien.

Car Roger Kluge, 32 ans, sert de poisson pilote à Ewan depuis deux ans que les deux hommes sont partenaires. Egalement pistier de talent, le coureur allemand (à gauche sur la photo) est champion du monde d'américaine (avec Theo Reinhardt) et vice champion d'Europe de la spécialité.
“Je me réjouis énormément de rouler pour Lotto Soudal », a expliqué Roger Kluge. « Ce transfert marque un nouveau chapitre de ma carrière après neuf ans de WorlTour. C’est très spécial de rouler pour une équipe belge avec un passé aussi riche. C’est en Belgique que le cyclisme vit réellement et il y a toujours énormément de monde le long des routes, surtout pendant la période des classiques. Je suis bien sûr très heureux de pouvoir continuer à rouler avec Caleb. Avec Lotto Soudal, il pourra montrer qu’il fait partie des grands sprinteurs du peloton et je veux l’aider à y parvenir!”
Le coureur du land de Brandebourg a expliqué quel serait son rôle dans l'équipe l'an prochain.

"Ce sera de positionner Caleb pour les sprints", dit Kluge, vainqueur d'une étape du Giro 2016. "Je garde de bons souvenirs de nos prestations communes. Je pense par exemple aux nombreuses victoires au Tour Down Under, mais également à la dernière édition de Milan-Sanremo. Bien qu’il n’ait pas gagné, il était quand-même le plus rapide du peloton ce jour-là. Il s’en est fallu de peu pour qu’il rattrape Nibali. C’est là qu’il a véritablement montré tout son talent. Avec Lotto Soudal, nous aurons aussi plus d’opportunités de remporter des étapes dans des Grands Tours.”
Mais l'Allemand se réjouit aussi de courir les classiques printanières dans une équipe belge.

“J’aime beaucoup ces courses et maintenant que j’appartiens à une équipe belge, elles seront d’autant plus spéciales",
fait-il remarquer. "Avec mon expérience, je pourrai aider les coureurs de classiques de notre équipe. Je suis le plus lourd de l’équipe, c’est pourquoi les classiques plus plates, comme Paris-Roubaix ou Gand-Wevelgem, me conviennent mieux. Je peux très certainement faire un top 20 dans ces classiques, mais à mon âge, ça ne veut plus dire grand chose. Aider de plus jeunes coureurs à monter sur le podium est pour moi un but beaucoup plus intéressant. Bien sûr, je ne dirais pas non si je pouvais remporter une étape dans une course comme le Tour de France, mais il faudrait pour cela que l’occasion se présente.”

 Roger Kluge espère aussi pouvoir combiner la route et la piste dans le futur.  " Je suis avant tout un coureur sur route, mais la piste occupe évidemment une grande place dans ma vie", dit-il. "J’ai grandi en faisant de la piste et j’ai participé à beaucoup d’épreuves dans ma jeunesse. J’ai déjà décroché de beaux succès en tant que pistard, comme par exemple mon titre mondial du Madison cette année. Je suis très fier de mon maillot arc-en-ciel, mais la priorité revient aux épreuves sur route. Si j’ai le temps et si l’occasion se présente, je ne manquerai pas de disputer quelques courses sur la piste, mais mon rôle au sein de Lotto Soudal passera toujours en premier.”