Cyclisme

La Loterie nationale et Omega Pharma ne seront plus partenaires de la même équipe en 2012; Lotto veut monter une grande formation belge

BRUXELLES C’est un comble : depuis leur association (en 2005 avec Davitamon-Lotto), leur équipe n’a jamais été aussi performante que cette saison. Grâce, bien évidemment, à un incroyable Philippe Gilbert. Mais aussi à une solide équipe, qui a bien épaulé le Wallon durant son printemps de gloire. Mais le couple formé par la Loterie nationale et Omega Pharma n’était plus sur la même longueur d’onde. Et cela ne date pas d’hier.

Le transfert très peu inspiré de Kohl, fin 2008, n’avait pas été apprécié par Lotto, qui a toujours voulu conserver une forte identité belge pour son équipe, au contraire d’Omega Pharma, la firme de Marc Coucke, plus portée vers l’internationalisation de son effectif. D’ailleurs, l’arrivée de Greipel et de ses coéquipiers étrangers, ne semblait pas trop du goût de Lotto. Surtout que le sprinter ne tourne pas encore à plein régime, malgré son troisième succès de la saison, hier, en Turquie.

Cette divergence semble être la clé du conflit entre les deux parties. “Les joueurs Lotto veulent pouvoir encourager leurs coureurs belges favoris et nous devons leur offrir cette possibilité” , avance Marc Frederix, directeur Marketing de la Loterie Nationale. “Une équipe Lotto accessible, populaire et professionnelle qui crée des chances pour les talents cyclistes belges bénéficie d’un capital de sympathie énorme.”

Pour rappel, Lotto avait décidé en février de prolonger son engagement dans le cyclisme jusqu’au moins en 2015, elle qui est déjà présente dans le vélo depuis 27 ans. Son projet de grande équipe belge articulée autour de Gilbert serait soutenu par le gouvernement fédéral (ce qui a été confirmé hier sur la RTBF par le Ministre des Finances Didier Reynders, qui a précisé cependant qu’il n’y aurait pas d’argent public investi). Des tractations sont en cours pour s’associer avec Belgacom et Adecco.

Reste une sérieuse inconnue. La plupart des contrats des coureurs de l’actuelle équipe sont signés auprès de la Belgian Cycling Company, qui est attachée à Omega Pharma. Cela veut-il dire que ceux qui ont encore un contrat pour 2012 sont liés à la structure de Marc Coucke ? “Je n’en ai aucune idée” , conclut Jelle Vanendert, qui n’a pas été surpris par la séparation des sponsors. “On ne nous disait rien mais on la sentait venir. C’est dommage, car tout allait super-bien sportivement !”



© La Dernière Heure 2011