Cyclisme Philippe Gilbert a parfaitement joué la course d’équipe pour protéger Lampaert.

Cette deuxième place de Philippe Gilbert au Championnat de Belgique est à l’image de sa saison 2018. Le Liégeois a une nouvelle fois été très présent, il a encore été l’un des plus forts (il était peut-être même le plus costaud), mais il est de nouveau passé très près d’une belle victoire. Il a dû se contenter de la deuxième place derrière son coéquipier Yves Lampaert. Et à la façon dont il a franchi la ligne d’arrivée, sans célébrer la domination de son équipe comme il l’avait par exemple fait lors de sa troisième place au Tour des Flandres, on pouvait sentir sa déception.

Qu’il a confirmée lors de son premier commentaire, à la télé. "Oui, c’est une grosse déception ! Je n’étais pas venu ici pour une deuxième place. Je suis donc déçu. Car quand Yves a attaqué et que Stuyven n’a pas réagi, je savais que c’était fini ! C’était un peu frustrant pour moi. S’il y avait eu un faux plat ou une bosse, je pense que j’aurais tenté de revenir sur Lampaert. Mais cela ne s’est pas mis et ce n’était pas à moi de rouler derrière Yves. Il faut respecter le jeu d’équipe. Bon, je ne retiens qu’une chose : le maillot est dans notre équipe, c’est positif pour notre groupe, même si c’est décevant pour moi."

Le Liégeois avait prévu de ne pas être le premier à attaquer dans la bonne échappée. "Cette saison, dans les autres courses dans lesquelles j’étais dans ce genre de situation, j’ai souvent attaqué le premier et cela s’est avéré être le mauvais choix à chaque fois", continue Philippe Gilbert. "J’ai donc préféré attendre cette fois-ci. Mais ce n’était pas le bon choix de nouveau… C’est la course. Si Stuyven réagit quand Lampaert part, cela aurait été idéal pour moi. J’aurais été dans un fauteuil. Et avec une bosse comme ça juste avant l’arrivée, je pouvais être confiant. Mais cela ne s’est pas déroulé de cette manière. C’est comme ça… Ce n’est pas amusant. Oui, c’est à l’image de ma saison… Mais j’espère que cela va changer !"

Pour son quinzième Championnat de Belgique, Philippe Gilbert a donc décroché un septième podium sur la course au maillot tricolore. "Oui, mais à la fin, il n’y a que les victoires qui restent", nuance-t-il. "Je suis très content de mes deux titres de champion de Belgique. J’en voulais un troisième. Mais le reste, c’est du vent. Ici, pour cette édition, je termine deuxième. Mais pour moi, deuxième ou dixième, c’est le même !"