Cyclisme Avec 88,9% des suffrages, l'Anversois a dominé ses derniers adversaires

BRUGES S'il y eut un peu de suspense, hier à Bruges, où était décerné le troisième Trophée Flandrien de nos confrères du quotidien Het Nieuwsblad, ce ne fut que pour la forme et grâce au talent du maître de cérémonie.

Que Tom Boonen ait gagné son second Flandrien consécutif n'est en effet pas une surprise. Vainqueur du Tour des Flandres, de Paris-Roubaix et du Championnat du Monde, l'Anversois, 25 ans depuis le 15 octobre, était évidemment le grandissime favori à sa propre succession, quand bien même ses derniers adversaires (quinze coureurs avaient été retenus dans un premier temps par le jury) se nommaient Danilo Di Luca, Paolo Bettini, Lance Armstrong et Alexandre Vinokourov.

Tom Boonen a en effet totalement surclassé l'opposition dans le vote du public. Le coureur de Balen a en effet obtenu un score que n'auraient pas dénigré les dirigeants communistes il y a quelques années encore.

Avec 88,9 %, et sans doute parce que le système de vote ne permettait que d'élire le meilleur coureur de la saison, Tom Boonen a devancé (!) très largement Vino (3,7 %), Armstrong (3,6%), Bettini (3%) et Di Luca (0,7%).

Avec cette première récompense, obtenue hier à Bruges, le porteur du maillot arc-en-ciel, à peine rentré de vacances à Curaçao, a sans doute enlevé le premier volet d'une série qui devrait le conduire à réussir le Grand Chelem durant cet hiver.

Chez les jeunes, les récompenses ont été obtenues respectivement par Fréderique Robert (Mol) chez les débutants (Aurélien Champenois est 4e), Gregory Joseph (Brasschaat) chez les juniors et Gianni Meersman (Meulebeke) chez les espoirs.

© Les Sports 2005