Cyclisme

Rémy Mertz s’était montré confiant au Grand Prix Pino Cerami. En fin de contrat chez Lotto-Soudal, le coureur originaire de la Province de Luxembourg avait reçu des signaux positifs de la part de la direction de la formation belge concernant son avenir. Et cela a été confirmé ce dimanche soir. Le coureur wallon vient de prolonger deux ans chez Lotto-Soudal. Comme Tosh Van der Sande, tandis que Enzo Wouters a lui signé un nouveau contrat d’un an.

"Lorsque j'ai reçu la possibilité de signer pour deux ans au sein d'une équipe WorldTour, je n'ai pas hésité longtemps", explique-t-il. "J'avais reçu quelques proposition d'autres équipes, mais j'avais l'envie de rester. Je me sens très bien au sein de l'équipe. Lotto Soudal me soutient bien dans mon développement, ma prolongation de contrat est donc une conséquence logique des deux précédentes années au sein de l'équipe."

Dans laquelle il avait fait ses débuts chez les pros, après un apprentissage au sein de la formation continentale Color Code-Biowanze (l'ancien nom d'AGO-Aqua Service).

"Les prochaines années, je veux de nouveau me donner à 100% pour l'équipe et travailler pour les leaders. J'espère naturellement également pouvoir décrocher quelques beaux résultats, mais le plus important actuellement est que l'équipe soit contente du travail que je fournis. Je ne sais pas encore dans quelles épreuves je pourrais tenter ma propre carte, cela dépend de mon évolution. Il y a des gars qui arrivent directement par la grande porte chez les pros, mais ce n'est pas vraiment le cas pour moi. Cependant, à terme, je pourrais certainement miser sur des épreuves difficiles et sélectives. Actuellement, je dois encore beaucoup progresser, mais je pense que je suis sur le bon chemin. Je vais tout faire afin de progresser et nous verrons ensuite ce qu'il arrive. L'actuelle saison n'est pas encore terminée, de belles courses arrivent encore."

Rémy Mertz, âgé de 23 ans, sera actif dès ce lundi sur le Binck Bank Tour.