Cyclisme

Prolongations de contrat, transferts, les championnats du Monde d'Innsbruk motivent les gros bras et la famille Bakelants s'agrandit...

Roglic renonce au chrono pour l'épreuve en ligne des Mondiaux

Grande révélation du dernier Tour de France qu'il a terminé en quatrième position, Primoz Roglic ne disputera que la course en ligne lors des prochains championnats du Monde (23 au 30 septembre), à Innsbruck en Autriche. Une décision surprenante, si l'on sait que le Slovène avait terminé deuxième de l'épreuve chronométrée, il y a un an au Mondial de Bergen, mais il y a une explication à ce choix. Le coureur de Lotto Nl-Jumbo a en effet dû subir une petite intervention à l'épaule et il ne peut s'entraîner correctement avec son vélo de contre-la-montre. Il préfère donc se focaliser sur la course en ligne, très difficile, dont la finale, avec une longue descente technique juste avant l'arrivée, convient à ses qualités d'acrobate. «Je ne voulais faire le chrono que si je pouvais lutter pour la victoire et ce ne sera pas le cas », dit Roglic qui est actuellement en stage dans la région où se déroulera le Mondial. « La course en ligne sera un grand défi, mais j'aime ça. La course sera très difficile, notamment avec cette dernière montée très dure. »

Jan Bakelants papa pour la deuxième fois

Jan Bakelants, qui n'a pas été retenu par Ag2R-La Mondiale pour la Vuelta (son contrat n'y a pas été reconduit, non plus), n'oubliera pourtant jamais ce mardi 28 août 2018. L'Anversois est en effet devenu papa pour la seconde fois durant la nuit dernière. « Un fier papa avec sa deuxième fille », a posté l'ancien maillot jaune sur Twitter. «Cette nuit, Jane est arrivée. Julia (NdlR : la première fille du couple Bakelants) est très heureuse avec sa sœur (…). Maman (Daphne) est en forme, comme Jane. » La semaine prochaine, l'Anversois, dont on cite le nom chez Sunweb, disputera les deux courses WorldTour au Canada.

Alaphilippe débute sa préparation au Mondial

Après le Tour de France et quelques critériums, Julian Alpahilippe a prolongé jusqu'à la Clasica San Sebastian que le Français a remportée. Il a ensuite coupé et ne reprendra la compétition que ce week-end, à l'occasion du Tour de Grande-Bretagne (2-9 septembre). Le coureur de Quick Step Floors disputera une deuxième course à étapes en septembre, le Tour de Slovaquie (12-16 septembre), afin de monter en puissance en vue du Championnat du Monde (30 septembre), son grand objectif de la fin de saison. Alaphilippe est un des quatre coureurs français d'ores et déjà sélectionnés pour la course arc-en-ciel avec Tony Gallopin, Romain Bardet et le champion de France Anthony Roux. Huit coureurs sont en lice pour l'obtention des quatre dernières places.

Klaas Lodewijk directeur sportif chez Quick Step

Nos confrères du Nieuwsblad annoncent que Klaas Lodewijk devrait intégrer la saison prochaine le noyau des directeurs sportifs de Quick Step Floors. Le Flandrien, qui a dû mettre prématurément un terme à sa carrière en raison de problèmes cardiaques, était depuis lors directeur sportif chez BMC, d'abord dans l'équipe espoirs, puis chez les pros. La disparition de la formation américaine le laisse sur le carreau. Chez Quick Step, il devrait reprendre une partie des tâches de Brian Holm qui va partager son temps avec la formation belge et son rôle de consultant chez Eurosport Danemark.

Padun et Curvers prolongent

L'Ukrainien Mark Padun poursuivra sa carrière les deux prochaines années au sein de l'équipe Bahrain-Merida. Le Néerlandais Roy Curvers, lui, continuera une saison chez Sunwek. Le vétéran, 38 ans, évolue depuis onze ans dans une équipe qui s'est d'abord appelée Skil-Shimano, puis Argos-Shimano et Giant-Alpecin avant de devenir Sunweb.

Trois coureurs italiens transférés

Trois coureurs italiens ont appris ce mercredi qu'ils auront un nouvel employeur en 2019. D'abord, Enrico Battaglin, lequel roulera les deux prochaines saisons dans le maillot de Katusha-Alpecin. A 28 ans, Battaglin, vainqueur d'étape au Giro cette année, évoluait depuis trois ans chez Lotto Nl-Jumbo. Ensuite, son jeune compatriote Francesco Romano (21 ans) qui passera professionnel au sein de l'équipe procontinentale Bardiani-CSF où il sera le deuxième néo-pro avec Luca Covili. Enfin, Alessandro Fedelli, 22 ans, fera également le grand saut. Le Transalpin a signé pour deux ans avec l'équipe française Delko Marseille Provence KTM où il est stagiaire depuis le 1er août.