Cyclisme

Ces deux dernières années, Peter Sagan avait opté pour des stages et des épreuves au Canada en guise de préparation au Mondial. 

Cette saison, le Slovaque a choisi le Tour d'Espagne qu'il avait délaissé depuis 2015. Lors de sa dernière participation, Sagan a abandonné après la huitième étape suite à une chute due à une collision avec une moto. Quelques semaines plus tard, il décrochait néanmoins son premier titre mondial à Richmond.

Au total, Sagan compte trois participations à la Vuelta et quatre victoires d'étapes, trois lors de ses débuts en 2011 et une en 2015. "C'est très important d'être sur La Vuelta. Et c'est beaucoup mieux de courir ici que de s'entraîner à la maison, seul", a prétendu le triple champion du monde. "Les étapes de montagne feront un très bon entraînement (en prévision du Mondial à Innsbruck en septembre, ndlr)."

Le Slovaque se souvient bien de sa première expérience. "C'était ma deuxième année pro, mon premier grand tour et j'avais même gagné la dernière étape à Madrid. Je suis toujours heureux d'être en Espagne."

Cette année, il se présente encore un peu diminué après une chute lors de la 17e étape du Tour de France. Sagan a abandonné à l'Euro et a terminé 10e de la Cyclassics à Hambourg. "Je ne suis pas à 100% mais j'ai mon soigneur et mon kiné avec moi. Ils vont s'occuper de moi quotidiennement. Je pense que ma condition va s'améliorer jour après jour et j'espère gagner une cinquième étape."