Cyclisme

Sur 201,6 km vendredi au GP de Québec et 195,2 km au GP de Montréal, Lotto-Soudal a nommé Tim Wellens comme son leader pour les deux seuls rendez-vous canadiens du WorldTour, a annoncé la formation belge mardi.

Vainqueur de l'édition à Montréal en 2015, Tim Wellens porte sur ses épaules les espoirs de Lotto-Soudal.

"Nous partons au Canada avec un leader défini, Tim Wellens", a expliqué Herman Frison, directeur sportif dans un communiqué. "Ces deux courses sont très difficiles et il a déjà montré par le passé qu'elles convenaient très bien à ses qualités. L'équipe soutiendra donc Tim à 100%, que ce soit au GP de Québec ou au GP de Montréal. Cela parait simple de sprinter pour la victoire, mais quand on a déjà 200 kilomètres dans les jambes, ce n'est vraiment pas facile. Il ne reste plus aucun sprinteur à la fin, c'est pour ça que ces courses ne conviennent pas à André Greipel. Tim Wellens est capable de faire un bon sprint après une telle épreuve et il représente la meilleure chance de victoire pour notre équipe. C'est pour cela que tout le monde sera à son service vendredi et dimanche. Cela dépendra bien sûr des conditions climatiques: lorsqu'il s'est imposé, la météo était exécrable et cela lui convient toujours très bien. Nous devrons faire la course: plus celle-ci sera difficile, mieux ce sera pour Tim. Si un groupe se détache, il faudra ouvrir la course. Tim pourra alors, en fonction du déroulement de l'épreuve, attaquer à deux ou trois tours de la fin et essayer de résister jusqu'à l'arrivée."

Jens Debusschere, Nikolas Maes, Rémy Mertz, Harm Vanhoucke ainsi que le Danois Lars Bak et l'Australien Adam Hansen épauleront Tim Wellens, 27 ans.