Cyclisme

Les Belges ont l’habitude de bien marcher au Canada. Ils ont gagné les deux dernières éditions du Grand Prix de Montréal, avec Tim Wellens en 2015 et Greg Van Avermaet l’an passé. Deux hommes en forme, qui ont terminé deuxième et cinquième, vendredi, du Grand Prix de Québec, où les Belges ont fini à sept dans le Top 20. 

"J’étais vraiment très bien vendredi à Québec", confirme Tim Wellens. "J’y avais de très bonnes sensations et j’ai su bien me placer pour le sprint. Cela me met en confiance pour Montréal, qui me convient mieux, car cette course est un peu plus dure. Ce n’est pas beaucoup plus difficile qu’à Québec, mais la montée est plus longue, plus pour les grimpeurs."

Jan Bakelants, qui a terminé quatorzième vendredi à Québec, attend aussi beaucoup de l’épreuve de ce dimanche (qui a lieu entre 17h et 22h, heure belge). "Je m’étais classé quatrième ici il y a deux ans, j’espère donc faire aussi bien », commente le coureur d’AG2R-La Mondiale. « Je veux cependant une course plus sélective qu’à Québec, ce qui devrait être le cas, car le tracé est plus difficile à Montréal. Cela permettra à la tactique de jouer un rôle. Ici, ce n’est pas qu’un sprint."