Cyclisme

Tim Wellens (Lotto Soudal) a remporté la 2e étape du Tour de Wallonie (2.HC) dimanche à Namur. Le coureur belge de l'équipe Lotto-Soudal a endossé du même coup le maillot jaune de leader.

Namur et sa Citadelle inspirent décidément Tim Wellens. Vainqueur du Grand Prix de Wallonie en 2017 sur les hauteurs de l'ancienne forteresse namuroise, le coureur de Lotto Soudal s'est imposé dimanche au sprint au coeur de Namur en ayant mis à profit, juste avant, l'ascension de la Citadelle.

Le peloton avait à peine quitté, dimanche midi, le site historique de l'Abbaye de Villers-La-Ville que l'échappée de la 2e étape du Tour de Wallonie a pris corps avec le Danois Kasper Asgreen (Quick-Step Floors) et le Belge Nicolas Cleppe (Telenet-Fidea Lions). Le duo a été rejoint par l'Australien Lachlan Morton (Dimension Data) à 40 kilomètres de l'arrivée alors que le peloton avait refait une grande partie de son retard avant le dernier circuit local, à 34 kilomètres du but.

Après le regroupement général à 21 km de l'arrivée, on a retrouvé 5 hommes en tête suite à une attaque de Tim Wellens (Lotto-Soudal). Le Belge a emmené dans sa roue Amanuel Ghebreigzabhier (Dimension Data), James Knox (Quick-Step Floors), Enric Mas Nicolau (Quick-Step Floors) et Jhonnatan Narvaez (Quick-Step Floors). Plusieurs mouvements se sont produits dans la dernière ascension de la côte de la Citadelle de Namur. Treize coureurs ont finalement profité de la difficulté et de la descente très technique pour se détacher définitivement du peloton. La victoire s'est disputée au sprint dont a émergé Tim Wellens (Lotto Soudal) devant Pieter Serry (Quick-Step Floors) et le Français Quentin Pacher (Vital Concept Cycling Cup).

Tim Wellens a dépossédé le Français Romain Cardis du maillot jaune. Le Limbourgeois portera la tunique de leader du classement général lundi pour la 3e étape qui sera disputée entre Chimay et La Roche-en-Ardenne sur la distance de 169,2 kilomètres.


Retrouvez en vidéo la réaction du vainqueur du jour :