Cyclisme

L'Irlandais Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) s'est adjugé au sprint la 7e étape du Tour d'Italie (WorldTour), vendredi, entre Pizzo et Praia a Mare (159 km). Bennett a devancé les Italiens Elia Viviani (Quick-Step Floors) et Niccolò Bonifazio (Bahrein-Merida). Deux Belges figurent dans le top-10, Jurgen Roelandts neuvième (BMC) neuvième et Jens Debusschere (Lotto Fix All) dixième.

Après Israël et la Sicile, le Tour d'Italie visitait la Calabre à l'occasion d'une étape entre Pizzo et Praia a Mare. Trois coureurs sont partis à l'aventure dès le huitième kilomètre: l'Italie Davide Ballerini (Androni Giocattoli-Sidermec), le Russe Maxim Belkov (Katusha-Alpecin) et l'Espagnol Markel Irizar Aranburu (Trek-Segafredo).

Les échappés ont compté près de 5 minutes d'avance. Leur aventure a pris fin à 14 km de l'arrivée. Le sprint massif était inévitable.

Bennett s'est montré le plus rapide, devant Viviani, déjà vainqueur de deux étapes dans ce Giro, et Bonifazio. Bennett, 27 ans, s'offre la 23e victoire de sa carrière, la première de la saison et ouvre son compteur dans un Grand tour.

Le Britannique Simon Yates (Mitchelton-Scott) conserve le maillot rose avec 16 secondes d'avance sur Tom Dumoulin (Sunweb) et 26 sur son équipier colombien Esteban Chaves.

Samedi, la huitième étape proposera une deuxième arrivée au sommet. Le peloton partira de Praia a Mare et arrivera au sanctuaire de Montevergine di Mercogliano (en Campagnie) où l'attend une ascension de 17 km à une moyenne de 6 pour cent.