Cyclisme

Le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) n'a fait aucun complexe face aux cadors du sprint pour s'adjuger la première étape du Tour de Californie cycliste (WolrdTour), dimanche à Long Beach. Gaviria, 23 ans, a offert à son équipe sa 30e victoire de la saison à l'issue des 134,5 km devant l'Australien Caleb Ewan (Mitchelton) et le Slovaque Peter Sagan (Bora), vainqueur de l'épreuve en 2015 et détenteur du record de victoires d'étapes (16).

Kittel a dû se contenter de la 4e place, juste devant Kristoff, dans une étape disputée sur un circuit de 11,2 km à parcourir douze fois, dans les rues de Long Beach, près de Los Angeles.

L'étape a été marquée par la longue échappée du Bélarusse Andrei Krasilnikau (Holowesko) et de l'Américain Tanner Putt (UnitedHealthcare), partis dès les premiers hectomètres et repris à neuf kilomètres de l'arrivée sous l'impulsion de l'équipe Quick-Step.

Idéalement lancé par ses coéquipiers, Gaviria, vainqueur en 2017 de quatre étapes du tour d'Italie, a dominé les favoris, mais a dû s'employer pour venir à bout d'Ewan, le seul à l'avoir inquiété.

Il a pris les commandes, avec quatre secondes d'avance sur Ewan, de la principale course par étapes du calendrier américain, dont l'arrivée sera jugée le 19 mai à Sacramento.

Les sprinters ne devraient en revanche pas être à la fête lundi lors de la 2e étape, présentée comme la plus difficile de la semaine avec son arrivée en montagne après une rampe de 12 kilomètres.