Cyclisme

Le départ du 13e Tour de Californie sera donné dimanche (21h40 heure belge). 

La seule épreuve américaine du WorldTour cherche un successeur au Néo-Zélandais George Bennett (LottoNL-Jumbo), actuellement engagé au Giro. Absent depuis l'Amstel Gold Race, le champion du monde Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) reprend la compétition.

Avec des vainqueurs comme Bradley Wiggins en 2014, Peter Sagan en 2015 et Julian Alaphilippe en 2016, le Tour de Californie a décroché en 2017 ses galons d'épreuve WorldTour. Treize formations du WorldTour, dont Quick-Step Floors mais pas Lotto-Soudal, seront de la partie.

Du 13 au 19 mai, les coureurs découvriront un parcours varié. Sprinteurs, grimpeurs et spécialiste du contre-la-montre recevront leur chance. La première étape sera plate. Des montées (dont une arrivée au sommet) sont au menu des deuxième et troisièmes étapes avant un contre-la-montre. La sixième et avant-dernière journée propose l'étape-reine.

Le jeune Colombien Egan Bernal (Sky), deuxième du Tour de Romandie, Rafal Majka (Bora-Hansgrohe), Adam Yates (Mitchelton-Scott), Tejay Van Garderen (BMC), Tony Gallopin (AG2R), Aleksander Kristoff (Team Emirates), Mark Cavendish (Dimension Data) et Fernando Gaviria (Quick Step Floors) seront avec Sagan parmi les coureurs à surveiller pour une victoire d'étape ou le succès final.

Dix Belges seront au départ. Le champion de Belgique Oliver Naesen (AG2R) aura pour équipier Stijn Vandenbergh. Quick-Step Floors alignent le duo Laurens De Plus et Iljo Keisse. Chez LottoNL-Jumbo, on retrouve Maarten Wijnants et Floris De Tier. Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Nathan Van Hooydonck (BMC), Julien Vermote (Dimension Data) et Jasper Philipsen (Hagens Berman Axeon) figurent parmi les engagés.