Cyclisme

L’italien s’est imposé dans l’étape reine du Tour de Dubaï. Son compatriote Elia Viviani reste leader.

« Les deux ascensions précédentes étaient moins difficiles que ce que je pensais, j’imaginais que ce serait la même chose pour la dernière! » Brandon McNulty (Rally Cycling) ne pensait pas que l’étape reine du Tour de Dubaï, arrivant au barrage de Hatta, se terminait par un mur de 200 mètres à 15 % de moyenne. Le jeune Américain de 19 ans, qui figurait dans l’échappée du jour, n’avait plus les jambes pour résister à un tel supplice.

C’est au final Sonny Colbrelli (Bahrain-Merida) qui a raflé la mise devant Magnus Cort Nielsen (Astana) et Timo Roosen (Lotto NL - Jumbo). L’italien en profite pour se replacer à la 3e place du classement général à quatre secondes de son compatriote Elia Viviani (Quick-Step Floors) qui conserve le maillot bleu, grâce à sa 6e place dans l’étape du jour. Le Danois Magnus Cort Nielsen occupe la 2e place à deux secondes du leader.

Sonny Colbrelli, qui a démontré qu’il faudrait compter avec lui ce printemps, a exprimé sa gratitude vis-à-vis de ses équipiers après l’arrivée. « Je voulais vraiment gagner aujourd’hui car l’équipe travaille pour moi depuis le premier jour. J’étais vraiment proche hier. Aujourd’hui, à nouveau, Bahrein-Merida a réalisé un gros travail. »

Le Tour de Dubaï se terminera demain par une courte étape autour de la capitale de l’émirat. La victoire finale semble promise à Elia Viviani même si le principal intéressé reste sur ses gardes. « J’ai seulement deux secondes d’avance sur Magnus Cort Nielsen et nous avons vu à quel point il était fort aujourd’hui. Je pense que ce sera une étape intéressante demain. Magnus Cort Nielsen est vraiment proche au classement général mais c’est bien que Mark Cavendish et Marcel Kittel se soient éloignés. L’équipe peut contrôler demain. »

La Quick-Step est d’ailleurs candidate à un troisième succès consécutif à Dubaï puisqu’elle a remporté les deux dernières éditions par l’intermédiaire de Marcel Kittel.