6e étape : Cavendish double la mise

Nicolas Christiaens Publié le - Mis à jour le

Tour de France

Il s'impose pour la 2e fois consécutive. Farrar finit second et Petacchi troisième. La montagne arrive dès demain sur les routes du Tour

Bagarre entre Barredo et Costa à l'arrivée

Maxime Monfort est papa

Contador devrait rester chez Astana

McEwen victime d'une chute après la ligne

Revivez l'étape

Tous les classements sur notre module spécial

Toutes nos vidéos sur le Tour de France



GUEUGNON Cette étape, la plus longue du Tour, n'a pas été pour autant la plus spectaculaire. Elle s'est terminée une nouvelle fois par un sprint massif après que le peloton ait repris les échappés à 10km de l'arrivée. Cavendish, idéalement lancé par Renshaw, l'a emporté devant Farrar et Petacchi. Le sprinteur de l'Ile de Man n'a pas manqué de remercier Max Monfort qui a fait un énorme travail tout au long de la journée.

Mathieu Perget (Caisse d’Epargne), Sebastian Lang (Omega Pharma-Lotto) et Ruben Perez Moreno (Euskaltel-Euskadi) avaient pourtant tenté leur chance après un kilomètre de course. Ils ont compté jusqu'à 7'00" d'avance sur un peloton qui n'a, une nouvelle fois, pas laissé faire. Il faut dire que cette étape était la dernière chance pour les sprinters, avant celle de jeudi prochain.

Maxime Monfort et Bert Grabsch se sont ainsi retrouvés en tête du peloton pendant de nombreux kilomètres pour revenir petit à petit sur le trio de tête. Bien aidé par le reste de l'équipe Columbia dans les derniers kilomètres, Cavendish allait avoir droit à un nouveau sprint massif, malgré les contre-attaques de Charteau et Champion dans le final.

Comme à leur habitude, les Garmin proposaient le meilleur train en fin d'étape mais Renshaw, le poisson pilote de Cavendish, a eu le "jump" nécessaire pour placer son sprinter sur orbite dans les 200 derniers mètres. Farrar et Petacchi n'ont jamais pu le remonter et complètent le podium. McEwen, Ciolek, Turgot, Rojas, Boasson Hagen, Hunter et Hushovd complètent le top10.

Le Norvégien conserve son maillot vert pour quatre petits points devant Petacchi. Cavendish revient dans la course mais a toujours 33 points de retard sur le sprinter de la Cervélo. De son côté, Fabian Cancellara reste évidemment en jaune (mais pourrait perdre sa tunique dans les premiers cols, demain). Pineau conserve le maillot à pois et sera lui aussi menacé ce samedi.

Enfin, Geraint Thomas reste en blanc tandis que Mathieu Perget a été élu le plus combatif du jour. Demain, vous pourrez suivre la première étape de montagne du Tour, sur notre site, dès 13h30. Les deux premières arrivées au sommet sont prévues pour ce week-end !

© La Dernière Heure 2010

Nicolas Christiaens

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Un point de vue échangé avec un collègue de travail vous divise et vous voulez à tout prix avoir raison.

Taureau

Vous profitez d’une belle opportunité professionnelle. Vous ne vous faites pas prier pour prendre des responsabilités.

Gémeaux

Vous êtes dans une période favorable au développement de vos affaires, de vos activités.

Cancer

Vous déstabilisez votre entourage, principalement votre partenaire, par vos brusques changements d’humeur.

Lion

Vous rompez avec une tradition qui ne correspond plus du tout à vos exigences ou vos valeurs.

Vierge

Au travail, vous faites beaucoup d’efforts pour maintenir un bon rythme. Vous mettez un point d’honneur à respecter les délais.

Balance

Vous vous sentez trahi par une personne en qui vous aviez toute votre confiance il y a peu encore.

Scorpion

Sans doute avez-vous vu un peu grand. Des charges plus importantes ou des dépenses imprévues fragilisent votre budget.

Sagittaire

Vous restez assez loin de toutes considérations professionnelles ou financières. Vous avez besoin de repos et de calme.

Capricorne

Vous arrondissez les angles au travail. Vous faites preuve de souplesse pour revenir sur une décision.

Verseau

Ne laissez pas une personne s’attacher à vous si vous ne partagez pas le même amour. Soyez sincère.

Poissons

Vous ne pouvez pas tout maîtriser. Sachez reconnaître vos limites, vos lacunes, voire vos faiblesses.

Facebook