Brice Feillu se fait un prénom

N. Ch. Publié le - Mis à jour le

Tour de France

Feillu a remporté la 7e étape. Contador a attaqué dans les derniers kilomètres et a pris une vingtaine de secondes sur tous les leaders. Nocentini est en jaune

La 7e étape en images


Revivez le live


Résultats et classement du Tour de France

Le Tour à Blog



ANDORRE Les échappées matinales sourient aux Français. Brice Feillu a remporté la plus longue étape du Tour de France en partant après quelques kilomètres. Il était en compagnie de huit autres baroudeurs, dont Rinaldo Nocentini, qui prend le maillot jaune pour 6 secondes au classement général. Son dauphin étant Alberto Contador, alors qu'Armstrong pointe quant à lui à 8 secondes.

Egoi Martinez (Euskaltel), Christophe Riblon (AG2R), Jose Ivan Gutierrez (Caisse d'Epargne), Rinaldo Nocentini (AG2R), Aleksandr Kuschynski (Liquigas), Christophe Kern (Cofidis), Jérôme Pineau (Quick Step), Brice Feillu (Agritubel) et Johannes Fröhlinger (Milram) sont sortis du peloton assez tôt dans l'étape. Ils ont rapidement creusé un écart assez conséquent: une quinzaine de minutes avant qu'Astana ne prenne les choses en main.

Les hommes de Bruyneel sont revenus à douze minutes et ont longtemps stabilisé l'écart, avant d'accélérer le rythme en s'approchant de la montée d'Arcalis et ont maintenu ce rythme jusqu'à deux kilomètres du sommet où les gros bras du peloton ont lancé des mines: une attaque d'Evans, qui fut relayé par Jurgen Van Den Broeck, avant un contre terrible de Contador. Andy Schleck essayait de revenir, mais rien n'y fit.

Pendant ce temps, Brice Feillu, le frère de Romain, ancien maillot jaune sur le Tour, lachait tous ses compagnons d'échappée, pour s'offrir un premier succès chez les professionnels alors qu'il est néo-professionnel... et quel succès !

Au final, les frères Schleck, Evans, Leipheimer, Armstrong, Martin, Menchov, Sastre, Karpets, Vande Velde et même Wiggins terminent l'étape 21 secondes après Contador.

Côté Belge, Jurgen Van Den Broeck s'est montré à l'avant du peloton, avant de subir le contre de Contador... Il termine finalement 23e à 4'10", tandis que Maxime Monfort se classe 33e à 4'31".

Au classement général, Contador et Armstrong se tiennent donc dans un mouchoir de poche, à moins de dix secondes de Nocentini. Andy Schleck pointe à 1'49", Monfort (12e) à 2'21", Frank Schleck est relégué à 2'25", Sastre à 2'52", Evans à 3'07" et Menchov à 5'02".

Au niveau des maillots, Brice Feillu agrémente sa victoire d'un joli maillot à pois. Tony Martin conserve le blanc avec la manière, en terminant dans le groupe d'Andy Schleck et en distançant Nibali et Kreuziger. Cavendish reste quant à lui en vert.

© La Dernière Heure 2009

N. Ch.

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

C’est une journée propice à la création. Votre imagination fertile vous aide à prendre votre envol.

Taureau

Vous vous impliquez dans une association au sein de laquelle vous rendez un précieux service à quelqu’un.

Gémeaux

Vous passez le week-end en famille. Vous avez besoin de déconnecter, de vous changer les idées.

Cancer

Quoi que vous fassiez aujourd’hui, vous vous appliquez avec une efficacité redoutable.

Lion

Vous êtes sous le charme d’une personne. Vous avez envie d’en découvrir davantage sur elle.

Vierge

Votre esprit critique vous rend de nombreux services aujourd’hui. Vous évitez un faux pas.

Balance

Il est probable que votre partenaire soit absent. Mais rassurez-vous, vous êtes au cœur de ses pensées.

Scorpion

Même si vous êtes contraint de faire quelque chose qui vous déplaît, vous essayez néanmoins de vous y appliquer.

Sagittaire

Vous n’avez aucune difficulté à vous organiser. Vous savez parfaitement ce que vous avez à faire.

Capricorne

Vous cherchez à augmenter vos revenus ou votre pouvoir d’achat. Vous regardez où vous pouvez faire des économies.

Verseau

Vous êtes confiant dans les sentiments de votre partenaire. Votre relation prend un nouveau départ.

Poissons

Il est temps de penser à décompresser. Vous tirez un peu trop sur la corde en ce moment.

Facebook