Tour de France En chutant à cinq kilomètres de l'arrivée de la première étape, Christopher Froome a perdu une minute 01, mais aurait carrément pu voir un cinquième Tour de France s'envoler.

Dans cette vidéo enregistrée au cœur même du peloton, on voit le favori à sa propre succession faire un écart pour éviter un coureur de l'équipe Katusha-Alpecin. Ce faisant, le Britannique, qui venait de relancer pour se repositionner dans le peloton, a roulé sur la bande de terre le long de la route.

Déséquilibré, il a terminé dans le bas-côté et a surtout évité de très peu un potelet présent à cet endroit, percuté de plein fouet par son vélo.

Plus de peur que de mal donc pour le vainqueur sortant, qui a pu repartir tout en concédant un peu plus d'une minute sur ses rivaux à la victoire finale. Reste à voir maintenant s'il ne souffrira pas de quelques hématomes ou courbatures dans les prochains jours, qui pourraient l'handicaper.

D'autres favoris ont été attardés comme Richie Porte, Adam Yates ou Nairo Quintana.

"Heureux de ne pas être plus blessé"

Le Britannique a été touché au genou et au coude droits.

"On savait que ces premiers jours seraient complexes. Mais ça fait partie du jeu malheureusement. Tous les coureurs souhaitent être devant dans le peloton dans ces arrivées, être dans le premier tiers. Mes équipiers ne pouvaient pas faire beaucoup plus", a expliqué Froome, qui est arrivé à son bus avec le maillot déchiré au niveau de l'épaule droite.

"C'était un peu chaotique, avec pas mal de sprinters, mais c'est la course cycliste. Je suis simplement heureux de ne pas être plus blessé. Il y a encore beaucoup de route à parcourir jusqu'à l'arrivée à Paris."

Des propos rassurants confirmés par son directeur sportif Nicolas Portal. "Cela va aller. Il n'a pas encore vu le doc mais il a le bon feeling. C'est beaucoup moins grave que ce qui lui était arrivé au Tour d'Italie".