Tour de France Les coureurs belges et français vont se chambrer avec la demi-finale du Mondial.

La Coupe du Monde de football continue d’être très suivie au sein de la caravane du Tour de France. Et certainement ce mardi !

Avec la France qui… affronte la Belgique en demi-finales du Mondial. Comme de nombreuses équipes ont des personnes (coureurs et membres du staff) de ces deux nationalités dans leur effectif, cela promet d’être très animé dans les hôtels ce mardi soir !

"Ah oui, on va bien se charrier avec ce match entre la Belgique et la France", sourit l’ancien champion de Belgique Oliver Naesen. "J’espérais d’ailleurs que ces deux pays se qualifient et jouent l’un contre l’autre, et je ne suis pas déçu. Cela s’annonce bien ! Je ne suis pas du genre à regarder tous les matches de football, mais je suis les rencontres du Mondial . Je suis fier que la Belgique soit parvenue à battre le Brésil, à remporter ce qu’on annonçait comme le match du siècle dans les gazettes. Maintenant, il faut battre la France ! Et je pense qu’ils vont réussir, je les vois gagner 3 à 2. Même si j’ai peur qu’ils soient trop en confiance après avoir battu le Brésil…"

Ne craint-il pas d’être trop chambré par ses coéquipiers, lui qui est le seul Belge d’AG2R-La Mondiale et est entouré de six Français ?

"Mais je ne suis pas seul", répond-il. "Sylvie, notre kiné, et Benoît, notre cuisinier, sont Belges aussi ! Et les Français ont intérêt à ne pas perdre, sinon, Benoît a prévu de ne plus cuisiner ! Donc pour que Romain Bardet et les Français de notre équipe fassent un bon Tour de France, il faut que la Belgique gagne ce match !"

Des propos qui font sourire son coéquipier Tony Gallopin.

"Je connais bien la situation d’Oliver, seul coureur belge dans une équipe française", explique l’ancien porteur du maillot Lotto-Soudal. "J’ai moi aussi vécu des grands tournois de football en étant le seul Français d’une équipe belge… Oliver peut donc faire profil bas ! Surtout que nous aimons bien rigoler. Mais cela reste bon enfant, cela se charrie gentiment. J’ai moi-même reçu de nombreux messages de la Belgique par rapport à ce match… Mais je vois une victoire de la France. Je vois moi aussi un 3 à 2, mais pour les Bleus !"

Chez Trek-Segafredo aussi, cela promet d’être animé.

"Je suis impatient de voir cela", plaisante Jasper Stuyven. "On va devoir regarder le match dans le bus, car mon coéquipier Julien Bernard est un grand fan de football. Il va y avoir de l’ambiance !"