Tour de France
Jurgen Van den Broeck ne prendra pas le départ de la 6e étape du 100e Tour de France cycliste, jeudi à Aix-en-Provence. Le leader de l'équipe Lotto-Belisol souffre d'une blessure au genou gauche survenue lors de sa chute à l'arrivée de la 5e étape, mercredi à Marseille, a confirmé son équipe.

Van den Broeck a très peu dormi dans la nuit de mercredi à jeudi. Selon son équipe, continuer la course n'était pas une option.

Jurgen Van den Broeck a terminé à deux reprises en 4e position à Paris à l'arrivée du Tour de France en 2010 et 2012.

En 2011, il avait déjà été contraint à l'abandon en raison d'une fracture de l'omoplate consécutive à une chute dans la descente du col du Perthus dans l'étape menant à Saint-Flour.

Van den Broeck:  "La plus grosse déception de ma carrière"

"C'est la plus grosse déception de ma carrière. Hier tout allait encore bien. Je n'ai pas dormi une minute cette nuit", a twitté Van den Broeck à sa compagne Joke Peeters. "Je ne peux pas marcher, ni rouler à vélo. Selon le médecin, mon genou est touché à l'intérieur."

Van den Broeck a chuté à l'arrivée au sprint de la 5e étape du Tour à Marseille. Il est remonté sur sa machine et avait réussi à franchir les quelques mètres qui le séparaient de l'arrivée mais se plaignait des genoux.

"Beaucoup de liquide dans son genou"

"Hier, nous lui avons apporté les premiers soins immédiatement après l'arrivée. Il est apparu un sérieux gonflement, des ecchymoses, mais nous espérions qu'il puisse repartir", a déclaré le médecin de l'équipe Lotto-Belisol Jan Mathieu.

"Nous avons traité le genou toute la soirée avec de la glace et des anti-douleurs en essayant de mobiliser le genou. Il a reçu un bandage compressif durant la nuit. Ce matin beaucoup de liquide se situait dans le genou. Nous avons retiré 85cc de l'articulation ce qui montrait une blessure interne. Jurgen a encore fait une tentative de rouler sur des rouleaux mais n'y est pas parvenu. Des examens plus approfondis en Belgique détermineront la gravité de la blessure."

"Evidemment c'est drame pour nous" reconnaissait le manager de l'équipe Marc Sergeant. "Jurgen travaillait à cet objectif principal et pour la seconde fois en quatre ans, il doit quitter la course en raison d'une chute. Souvent, on nous demande si c'est possible de prendre le départ avec deux leaders. Notre objectif de gagner des étapes avec Greipel reste intact. Les autres garçons auront leur chance. Après de plus amples examens et la détermination de la gravité de la blessure, nous déterminerons la suite du programme sportif de Jurgen."

Frederik Willems: "Un coup très dur pour l"équipe"

Les mines étaient sombres jeudi matin à l'hôtel de l'équipe Lotto-Belisol. "Il est difficile de décrire tout ce que cela bouleverse dans l'équipe", reconnaît le coureur Frederik Willems. "Nous étions venus au Tour de France avec deux objectifs. Aider André Greipel à gagner autant d'étapes que possible, mais aussi assurer une magnifique place au classement à Jurgen Van den Broeck. Le second s'est maintenant complètement évanoui. Notre équipe est sérieusement décapitée. Il ne nous reste plus qu'à travailler pour Greipel."

"Au premier abord, les blessures de Jurgen semblaient supportables. Nous étions optimistes hier soir (jeudi), jusqu'au diagnostic du médecin qui a annoncé qu'il ne pouvais plus continuer. C'est vraiment un coup très dur pour l'équipe."