Tour de France

De nouvelles images vidéo de la chute de Vincenzo Nibali jeudi dans les derniers kilomètres de la montée de l'Alpe d'Huez, au cours de la 12e étape du Tour de France, ont émergé sur la Toile vendredi matin. 

Selon différents médias, dont la RTBF et Het Nieuwsblad, on pourrait en déduire que le vélo de Nibali s'est retrouvé accroché par la sangle de l'appareil photo d'un spectateur qui encourageait les coureurs sur cette portion de parcours où les fans n'étaient pas encore tenus à l'écart par des barrières nadar. Les images sont peu claires, mais on y aperçoit en effet une sorte de lien ou de sangle se balancer près du vélo de l'infortuné Italien, juste avant que celui-ci ne bascule vers le côté et ne chute lourdement sur la route. 

La situation était pour le moins confuse. Les spectateurs ne laissaient à cet endroit qu'un passage étroit aux coureurs en pleine lutte, à environ 4 km de l'arrivée. Le coureur lui-même a admis par après qu'il ne sait pas comment il s'est retrouvé soudainement au sol. Il suspectait dans un premier temps l'implication d'une moto de la police censée tenir les spectateurs trop enthousiastes à l'écart des coureurs.

Nibali, vainqueur de la Grande Boucle en 2014, et également vainqueur de deux Giro et d'une Vuelta, était 4e du classement général après cette 12e étape qu'il a finalement bouclée en 7e position. Souffrant d'une vertèbre fracturée à cause de sa chute, le chef de file de l'équipe Bahrain-Merida a été forcé d'abandonner le Tour. Il devait rentrer en Italie vendredi matin, où il subira de nouveaux examens médicaux.