Tour de France

Le Néerlandais Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) a remporté au sprint la 8e étape du Tour de France (WorldTour) disputée sur 181km entre Dreux et Amiens samedi. Il a devancé l'Allemand André Greipel (Lotto Soudal) et le Colombien Fernando Gaviria (Quick-Step Floors).

Le Slovaque Peter Sagan (BORA - hansgrohe) et l'Allemand John Degenkolb (Trek-Segafredo) complètent le top 5.

Yves Lampaert (Quick-Step Floors) a terminé 11e et premier Belge.

Greg Van Avermaet (BMC), 28e de l'étape, a conservé son maillot jaune de leader.

L'échappée du jour a vu Fabien Grellier (Fra/Direct Energie) et Marco Minnaard (P-B/Wanty-Groupe Gobert) se détacher d'un peloton roulant à allure modéré après le 20e kilomètre. Minnaard s'est relevé à 10 km de l'arrivée, et Grellier a été repris 4 km plus loin.

Dylan Groenewegen, 25 ans, s'est imposé pour la 2e journée d'affilée après son succès de vendredi à Chartres.

Il s'agissait provisoirement d'une dernière chance pour les routiers sprinters de s'exprimer pleinement avant de voir la Grande Boucle se diriger sur les pavés et la montagne. Ainsi dimanche, la 9e étape arrivera à Roubaix au terme d'un parcours jouchelé de pavés (sur 21,7 en quinze secteurs) et long de 156,5 km de course au départ d'Arras. Le dernier tronçon pavé se trouvera dans le final à Camphin-en-Pévèle (1,8km).

Groenewegen: "Je me sens de mieux en mieux"

"Depuis le début du Tour, je me sens de mieux en mieux. Il y avait beaucoup de virages dans le final et tout le peloton était très nerveux. J'ai vu la petite guerre entre Gaviria et Greipel pour se placer. Moi, j'ai décidé de partir de l'autre côté dès que j'ai eu une ouverture. Le final était très similaire à hier mais ça ne veut pas dire que c'était facile ! Je dois remercier mon équipe pour l'excellent placement. Pour être honnête, je m'attendais à mieux au début du Tour. Maintenant, avec deux victoires, je suis satisfait."

REVIVEZ L'ETAPE EN DIRECT COMMENTE