Tour de France

Victime d'une chute au cours de la 17e étape du Tour de France mercredi, Peter Sagan ne s'est occasionné aucune fracture. "J'ai mal mais j'estime à 100% les chances que je sois au départ demain", a déclaré le champion du monde après les premiers examens, qui ont fait état d'éraflures superficielles. 

Pour son équipe, BORA-hansgrohe, la décision quant à sa participation sera prise jeudi matin. Sagan a quitté le centre médical à Saint-Lary-Soulan peu avant 20 heures. Le communiqué médical fait état d'une "contusion à la fesse droite, sans fracture ouverte retrouvée au bilan radiologique". Le Slovaque est tombé dans la descente du Val Louron-Azet, la deuxième difficulté de la journée. "J'ai encore ralenti dans cette descente mais ce n'était pas assez. Je me suis retrouvé sur le bas-coté où j'ai heurté un gros rocher avec mon arrière-train. C'était une grosse chute mais, heureusement, je n'ai rien de cassé et je suis confiant pour les quatre dernière étapes du Tour de France", a tweeté Sagan en début de soirée. "J'espère ne plus avoir mal dans un ou deux jours. Je ne songe pas à abandonner. Ce serait trop facile de rentrer à la maison, si près de Paris."

Jan-Niklas, le médecin de l'équipe, est moins formel. "Il a un gros hématome à l'arrière-train et nous ne pouvons pas encore tout bien examiner. Il n'est pas possible de voir s'il a quelque chose de cassé ou non. Il est trop tôt pour faire des déclarations."