Tour de France Vainqueur à l’Alpe d’Huez, Geraint Thomas renforce son maillot jaune mais ne crie pas victoire

D’un autre coureur et surtout dans une autre situation, on devrait ou pourrait crier à une course finie. À un Tour plié, même s’il reste encore neuf étapes, dont cinq ou six vont sans doute provoquer des écarts.

Car Geraint Thomas a déjà 32 ans et son passé dans les grands tours ne plaide pas totalement pour un futur succès (en douze participations, il n’a jamais fini mieux que 15e) et le Gallois précède le leader de son équipe, quadruple vainqueur du Tour, désormais de 1:38. Son premier vrai rival, Tom Dumoulin, pointe à 1:50 !