Tour de France

Le Français Arnaud Demare (Groupama-FDJ) a remporté au sprint la 18e étape du Tour de France (WorldTour) disputée sur 171km jeudi entre Trie-sur-Baïse et Pau.

Arnaud Demare, arrivé de justesse dans les délais la veille à l'arrivée au Col du Portet, a conquis sa première victoire dans ce Tour de France devant son compatriote Christophe Laporte (Cofidis). Le Norvégien Alexander Kristoff (Emirates) a pris la 3e place. Le Slovaque Peter Sagan (Bora-hansgrohe) a tenté de faire le sprint, mais n'a pu batailler jusqu'au bout après sa chute la veille. Il termine 8e. Timothy Dupont, premier Belge, est 10e.

Le maillot jaune est toujours sur les épaules du Britannique Geraint Thomas (Sky).

C'est la 50e victoire de la carrière d'Arnaud Demare, la 3e cette saison. C'est son deuxième succès sur le Tour de France après une victoire l'an dernier lors de la 4e étape à Vittel.

Cinq hommes, Guillaume Van Keirsbulck (Wanty-Groupe Gobert), le Français Thomas Boudat (Direct Energie), les Australiens Mathew Hayman et Luke Durbridge (Mitchelton-Scott), ainsi que le Néerlandais Nikki Terpstra (Quick Step-Floors) avaient composé l'échappée du jour. Les fuyards, en tête depuis le premier kilomètre, ont été rejoint à 16 kilomètres de l'arrivée, laissant la place au sprint du peloton. L'écart n'ayant jamais atteint les 3 minutes.

Vendredi, la 19e étape sera la dernière en montagne dans les Pyrénées sur un parcours de 200,5km entre Lourdes et Laruns avec l'enchaînement des Cols d'Aspin (1re catégorie), du Tourmalet (hors-catégorie), de Bordères (2e catégorie) et de l'Aubisque (hors-catégorie), à 20 km de l'arrivée. Samedi, ce sera le contre-la-montre individuel de 31 km à l'Espelette avant l'arrivée sur les Champs Elysées dimanche à Paris.

Démare: "Mon Tour est réussi"

"Lever les bras, j'y pensais pendant les moments difficiles que j'ai connus pendant la montagne. Les jambes sont bonnes, c'est juste que je digère mal les cols. J'y ai toujours cru, je n'ai rien lâché. Il restait Pau et les Champs-Elysées mais je pensais que c'était possible. L'équipe croit en moi, mes proches croient en moi, tout le monde croit en moi. C'était beau à voir ! Merci à tous ! Le final était en descente et je sentais que physiquement, ça allait le faire. J'ai été très bien positionné et j'ai réalisé le sprint parfait. Mon Tour est réussi. Tous ceux qui ont suivi ma préparation savent tout le mal que l'on se donne pour vivre un moment comme celui-ci."

REVIVEZ NOTRE DIRECT