Tour de France

Les fumigènes ne sont plus les bienvenus sur la route du Tour de France.

Les organisateurs de la Grande Boucle ont annoncé aujourd’hui que des arrêtés préfectoraux vont être pris pour les interdire. Ils seront valables à partir de mardi et jusqu'à l'arrivée sur les Champs-Elysées à Paris, a précisé à l'AFP Pierre-Yves Thouault, le directeur-adjoint du Tour en charge de la sécurité. Les forces de l'ordre auront l'autorisation d'interpeller les contrevenants.

Cette décision fait suite aux nombreux débordements dans le domaine. Jeudi, lors de la montée de l’Alpe d’Huez, de nombreux fumigènes avaient gêné les coureurs. Ce qui avait eu le don d’agacer Christian Prudhomme. "On n'y voyait plus rien. On dit souvent que le pire, dans la sécurité routière, c'est le brouillard. C'est exactement ça. Les fumigènes n'ont rien à faire sur les routes des courses cyclistes. On fait respirer une odeur nauséabonde aux coureurs du Tour, et en plus on les aveugle. Cela n'a aucun sens", avait confessé Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, avant l’étape Bourg-d’Oisans - Valence.


La journée de vendredi allait être marquée par un jet de fumigène en plein cœur du peloton. Une attitude délibérée et irresponsable qui avait déclenché la fureur de Cyrille Guimard. "Ce sont des images qu’on n’aime pas voir. Je pense qu’il y a une part d’inconscience chez certains des dangers et des risques encourus pour soi-même, et pour autrui. On est responsable quand on fait ce genre de geste. Imaginez s’il y a 15 coureurs par terre, et s’il y a un mort? Ce n’est pas pensable qu’on puisse faire ce genre de chose, c’est intolérable. Comment contrôler? Malheureusement, on sait que le risque zéro n’existe pas", avait expliqué l’ancien coureur professionnel et directeur sportif, aujourd’hui consultant.

A.S.O comptait déposer plainte contre X, mais s’est ravisée car seules les personnes agressées peuvent entamer ce genre de procédure. Toutefois, l’organisateur du Tour de France espère frapper un grand coup en interdisant purement et simplement les fumigènes en course. En espérant que cette décision soit suivie d’effet dans le public du Tour de France.