Tour de France Le sprinteur se rapproche dangereusement du record du Cannibale quant au nombre de victoire d'étapes sur le Tour de France.

Mark Cavendish avait réussi un contre-la-montre inespéré pour être sur le Tour de France 2017, après avoir souffert ce printemps-là d'une mononucléose. Finalement, il avait dû abandonner au soir de la 4e étape après un sprint très houleux où Peter Sagan avait été mis hors-course. Le sprinteur n'avait donc pas pu rajouter une victoire d'étape en plus à son palmarès déjà gigantesque sur le Tour.

Cette année, le Britannique revient avec les crocs et aura toute une équipe à son service. La Dimension-Data a décidé de miser sur son sprinteur maison. "Si on regarde l'édition de cette année, il y a huit étapes qui se jouent sur un sprint plat ce qui est significatif, a rappelé le manager de l'équipe Doug Ryder. "Nous allons nous concentrer là-dessus et ensuite être plus opportunistes dans les Alpes et les Pyrénées."

Pour entourer Cavendish, les Sud-Africains ont sélectionne nos deux compatriotes: Serge Pauwels et Julien Vermote. L'excellent poisson-pilote du Cav', Mark Renshaw, sera aussi de la partie tout comme Reinardt Janse Van Rensburg, Thompson, Boasson Hagen et Slagter. Une équipe très homogène et, sur papiers, très compétitive.

Cavendish en manque de repères

Il reste un bémol: quel sera l'état de forme de Cavendish ? Pour le moment, le coureur âgé de 33 ans n'a remporté qu'une seule victoire et elle date du... 8 février au Tour de Dubaï. Pas dans le coup au Tour du Yorkshire, pareil en Californie, il a un petit peu relevé la tête en Slovénie. Sur la récente Adriatica Ionica Race, il s'est probablement un petit peu rassuré en finissant deuxième de la dernière étape, derrière Viviani. Mais après toutes ces années dans le peloton, Cavendish connaît son corps comme personne et a déjà prouvé qu'il savait être présent en juillet malgré des performances moyennes auparavant (comme en 2016, par exemple).

En face, tout le gratin du sprint voudra lui faire la peau. Gaviria, Greipel, Démare, Kittel ou encore Groenewegen ont déjà acté leurs présences en juillet. Cavendish a dans la tête le fameux record de victoires d'étapes sur le Tour de France. Pour le moment, avec 30 succès, il reste à quatre longueurs d'Eddy Merckx. L'ironie de l'histoire serait de le voir gagner deux ou trois étapes en 2018 avant d'égaler (voire de battre) le record du Cannibale en 2019 à... Bruxelles, d'où sera donné le Grand Départ du Tour et où s'achèvera la première étape.